GUERRE COMMERCIALE

samedi 28 septembre

Le protectionnisme pourrait provoquer une récession mondiale, a estimé vendredi à la tribune de l’Onu le chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi, en assurant que son pays allait rester ferme dans ses négociations commerciales avec les Etats-Unis.

"Les tarifs douaniers et la provocation de conflits commerciaux, qui bouleversent les chaînes industrielles et d’approvisionnement mondiales, sapent le régime commercial multilatéral et l’ordre économique et commercial mondial. Ils pourraient même plonger le monde dans une récession", a-t-il dit devant l’Assemblée générale des Nations unies, en allusion implicite à la politique américaine.

"Les leçons de la Grande dépression ne devraient pas être oubliées", a ajouté le ministre chinois, en évoquant la crise économique qui a secoué le monde entre 1929 et la Seconde Guerre mondiale.



Toutes les brèves du site