Mireiile CLAPOT chausse ses gros sabots

dimanche 29 avril

Quels points communs y-a-t-il entre un(e) migrant(e) qui traverse des déserts, des montagnes et des mers au péril de sa vie et une députée qui se rend en Turquie en avion pour assister à une commémoration du génocide arménien ? A priori rien. Sauf pour la députée LREM Mireille Clapot qui s’est comparée à une "migrante" alors qu’elle s’apprêtait donc à rejoindre Istanbul.

Dans un tweet, accompagné d’une vidéo, publié le 22 avril, elle écrit : "A mon tour d’être migrante pour quelques jours. Direction Istanbul pour commémorer le génocide arménien le 24 avril."