Vœux de la fédération du PCF Drôme 14/01/2020 Intervention de Jean-Marc DURAND

mercredi 15 janvier 2020
par  PCF Drôme

« L’année 2020 s’ouvre dans un contexte politique inédit. Avant toutes choses, permettez-moi de présenter à toutes et à tous mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année, cela, au nom de tous les communistes de la Drôme. Je vous souhaite, je nous souhaite une année de lutte, de combat et d’alternatives victorieuses au néolibéralisme qui envahit tous les pans de notre vie. Un vaste chantier est devant nous qui va de la résistance à l’offensive capitaliste aux capacités des forces de progrès à proposer des réponses nouvelles et à offrir une perspective crédible de transformation d’un système qui, bien que paraissant à bout de souffle, dispose encore de ressources considérables pour se perpétuer. Parmi elles, il y a la recette bien connue de l’aggravation de l’exploitation des hommes et de la terre.

Les dividendes distribués par les entreprises du CAC à leurs actionnaires en attestent tout comme les 320 Milliards d’euros de revenus financiers des entreprises traduisant leur choix pour la spéculation contre des investissements riches en emplois, en formation, en salaires.
C’est sur ce fond que se déroule le mouvement contre le projet Macron de réforme des retraites. Mais cela ne passe pas parmi les salariés comme dans l’ensemble de la population. Au 41ème jour de mobilisation et surtout de grève de nos camarades cheminots et de la RATP, les manœuvres gouvernementales avec les appareils des syndicats réformistes ne sont pas venus à bout de ce grand mouvement qui reçoit toujours un soutien massif de la population.

L’enjeu c’est maintenant un projet alternatif. Les communistes en proposent un. Ils le soumettent au débat de toute la gauche et de tous les salariés et citoyens. La construction d’un projet pour une autre réforme des retraites est le meilleur moyen pour ancrer ce mouvement dans la durée et montrer que d’autres choix sont possibles et nécessaires pour un changement radical de politique dans notre pays. C’est à partir de ce débat contradictoire, ouvert devant toutes et tous que la gauche pourra se reconstruire sur des bases nouvelles. Elle a besoin de renouer avec une pratique et des propositions qui rendent crédibles un projet de transformation sociale à la hauteur des défis posés par les néolibéraux.

Les municipales de mars prochain constituent un excellent exercice pour avancer en ce sens. Il y a un lien étroit entre bataille des retraites et campagne des municipales, c’est le financement. Prenons à bras le corps cette problématique qui fait de l’enjeu de l’utilisation de l’argent une question fondamentale en dehors de laquelle, parler d’écologie et de démocratie participative risque de rapidement atteindre ses limites.

En cette année du centième anniversaire de la création du parti communiste, l’espoir qui a animé les fondateurs de ce parti à sa naissance demeure intact parmi les communistes qui veulent mettre notre 21ème siècle sur les rails du partage, de la solidarité et de la paix entre salariés et citoyens de France et de Navarre, entre peuples d’Europe et du Monde.

Jean-Marc DURAND
Secrétaire départemental FD PCF Drôme