Transformer les colères en espoirs de changements !

mercredi 23 janvier 2019
par  PCF Drôme

Le profond mouvement de colères légitimes qui se développe depuis 2 mois de ronds-points en rassemblements du samedi a certes surpris, comme déjà vu dans l’histoire, beaucoup d’organisations politiques et syndicales, pourtant engagées dans une lutte constante contre le capitalisme et ses serviteurs.

Cependant, on aurait tort de penser que ces mêmes organisations et singulièrement le PCF n’y sont pour rien : de 2016 à 2018 pour n’évoquer que les dernières séquences, plusieurs mobilisations d’actifs et de retraités, sans oublier lycéens et étudiants, ont mis devant l’opinion, les conséquences néfastes, pour la grande majorité de la population, des réformes gouvernementales.

Ce sont elles qui favorisent le creusement des inégalités… C’est ainsi que l’on apprend que 25 milliardaires ont autant que la moitié de l’humanité.
D’ailleurs, la plupart des slogans entendus ne nous sont pas étrangers, en particulier ceux qui portent sur la justice fiscale et la pauvreté.

En revanche, c’est le rôle des communistes, mais aussi des organisations syndicales, de rester vigilants sur la nature des mesures à prendre sans céder à l’opportunisme qui peut parfois conduire au pire. Disons le tout net, c’est le système économique et social qu’il faut changer pour que chacun et tous retrouvent de l’espoir pour demain.

Macron prétend garder son cap (et on voit lequel lorsqu’on apprend le montant des bénéfices du CAC 40), nous en avons un autre : employons nous à le faire connaître et partager à nos concitoyens.

Robert FARESSE