DIRE NON A L’ÉCOLE DU MEDEF !

mercredi 7 novembre 2018
par  PCF Drôme

Face au déferlement de mesures réactionnaires conformes aux exigences du MEDEF, les personnels de l’Education Nationale sont appelés à la grève le lundi 12 novembre par la quasi totalité des organisations syndicales.

26 000 élèves de plus = 2650 enseignants de moins

Malgré la com. de Blanquer qui se contentait d’annoncer 1 900 créations dans le Premier Degré, l’examen du budget 2019 révèle, pour le Second Degré, 2650 suppressions de postes d’enseignants ainsi que la disparition de 400 postes d’agents administratifs. C’est cela, l’Ecole de la Confiance !
Mais les faits sont têtus : on ne peut pas déshabiller Pierre pour (mal) habiller Paul ; on ne peut pas faire disparaître les 26 000 élèves supplémentaires attendus dans le Second Degré à la rentrée 2019 pour justifier les 2650 suppressions. Sauf à vouloir faire prendre des vessies pour des lanternes !

Des réformes pour plaire au MEDEF

Pour le Gouvernement, l’éducation est perçue comme un coût. Aider les enfants des classes défavorisées coûte trop cher. Mieux vaut donc trier : Parcours Sup a servi cet objectif en laissant sans affectation des milliers de bacheliers. La réforme de la Voie Professionnelle réduit l’enseignement général, sabre dans les formations professionnalisantes et promeut l’apprentissage sous la houlette des patrons. Le lycée général et le Bac sont prétendument "réformés" : on réduit l’offre des formations et on remplit toutes les classes à 35.

Renvoi d’ascenseur

On baisse ainsi la dépense publique et on renvoie l’ascenseur aux financiers : en rendant le système scolaire inefficace, on pousse les familles, et pas seulement les plus favorisées, à recourir aux services d’officines privées. La complexité de Parcours Sup et la fermeture des Centres d’Information et d’Orientation ont déjà favorisé la création des "coachs en orientation", sur le modèle d’Acadomia.

Mépris pour les personnels, mépris pour les jeunes et leurs familles, mépris pour les valeurs émancipatrices de l’Ecole. Voilà tous les ingrédients pour un cocktail explosif. Gageons que les personnels, les familles, les jeunes seront nombreux dans la rue le
Lundi 12 à 14h 30 au Champ de Mars à Valence.

Jean-Louis MOLLARD


Brèves

18 novembre - Déclaration de l’AFPS

L’adoption de la loi sur "l’État-nation du peuple juif", l’accentuation de la colonisation, de la (...)

14 novembre - Le gouvernement cubain a annoncé ...

Le gouvernement cubain a annoncé mercredi qu’il retirait ses médecins du Brésil, après les menaces (...)

10 octobre - Le pape FRANCOIS en tonton fligueur du droit des femmes à l’IVG

Interrompre une grossesse, c’est comme éliminer quelqu’un. Est-il juste d’avoir recours à un tueur (...)

29 août - Nicolas Hulot ne croit plus à la fable écolo de Macron

Lire ICI

10 juillet - Tsipras ou not Tsipras ?

Mélenchon : "Tsipras est l’une des figures les plus minables de la vie politique européenne" (...)

13 juin - Le naufrage de l’Europe forteresse

Edito de l’HUMA du 13 mai . Lire ici

12 juin - Réfugiés / Aquarius

Réfugiés/Aquarius : "Face à la dérive italienne, l’UE au pied du mur" (Ian Brossat - PCF)
Par la (...)

9 juin - ITALIE de tous les dangers

lire ici

27 mai - 3 mois de plus pour SALAH HAMOURI ?

lire ici

22 mai - Budget WAUQUIEZ retoqué

Le tribunal administratif de Lyon a annulé une délibération d’avril 2016, qui allouait notamment (...)

19 mai - JF TEALDI sur le service public de TV

Pour faire 3 heures de diffusion en direct sur le mariage d’un sous prince d’Angleterre, le (...)

16 mai - La fille du minstre Ambroise CROIZAT est décédée

Liliane Caillaud-Croizat est décédée. Jeune enfant pendant l’Occupation et la répression des (...)