FETE DE L’HUMANITE ET RENFORCEMENT DU PCF VONT DE PAIR !

jeudi 13 septembre 2018
par  PCF Drôme

La Fête de l’Humanité de ce week-end s’inscrit dans une rentrée offensive dont elle doit être le catalyseur.
Macron et son gouvernement affûtent la suite de leurs projets ravageurs contre notre modèle social. Les conséquences très concrètes des premières réformes sur la vie quotidienne de chacune et de chacun exacerbent le sentiment d’injustice et fait grandir la colère.
Alors que le « nouveau monde » promettait transparence et révolution, il a montré, plus que jamais cet été, la violence antidémocratique du Président, son mépris du peuple et de ses représentants.

Dans ce contexte, la Fête de l’Humanité et notamment dans le stand de la Drôme où se multiplieront les débats, sera un espace de rassemblement de toutes celles et ceux qui, attachés à la démocratie et à notre modèle social, cherchent à construire une alternative à cette politique au service des riches.
Pour y aider, une nouvelle carte-pétition, rebondissant sur les scandaleux propos de Macron sur le « pognon de dingue » supposé être gaspillé dans l’aide à destination des plus modestes, sera proposée pour demander expressément au Président, aux évadés fiscaux, aux actionnaires, de nous rendre l’argent.
Cette carte sera largement diffusée dans les allées de la Courneuve et dans notre stand. Elle sera une porte d’entrée pour discuter avec les participants, à partir de leurs préoccupations pour leur pouvoir d’achat, la revalorisation des salaires, des retraites, des minimas sociaux.
Mais cette-carte pétition sera aussi pour les animateurs du stand drômois un support d’introduction pour aborder la question du nombre d’adhérents au PCF.
C’est en effet une question cruciale, pour rendre le parti communiste plus utile, plus efficace dans son action.

C’est pourquoi la Fête de l’Humanité se définit plus que jamais comme un lieu privilégié pour faire connaître, présenter notre parti et proposer aux participants d’ y prendre toute leur place pour faire vivre ensemble la résistance et l’alternative populaire et citoyenne .

Pierre TRAPIER