Réforme constitutionnelle : c’est au peuple de décider EXIGEONS UN REFERENDUM !

jeudi 19 juillet 2018
par  PCF Drôme

La réunion du congrès à Versailles avait comme sujet principal le projet de réforme constitutionnelle.

A cette occasion, E. Macron a une nouvelle fois démontré qu’il était passé maître dans l’art du jeu de dupes ! Son discours à Versailles est à l’image de sa première année d’action. Derrière les promesses d’un nouveau monde, c’est la politique du pire que le chef de l’État veut imposer, le pire de la Ve République, le pire du libéralisme. Il est le vieux monde !

Des choix au service de la Finance

Au lieu d’un renouveau des pratiques institutionnelles, le président de la finance met en scène tous leurs travers : concentration et centralisation du pouvoir dans les mains du chef de l’État, dévalorisation du Parlement, défiance à l’égard des contre-pouvoirs -élus, syndicats, associations, journalistes, isolement du pouvoir présidentiel insensible aux cris de colère du peuple.

Il brutalise comme jamais la démocratie ! Son objectif n’est pas de démocratiser la vie politique dans notre pays mais d’en accentuer la dérive oligarchique.
La réforme macroniste de la Ve République vise à placer les représentants du peuple dans un rôle passif de spectateurs du pouvoir :

 Réduction de leur nombre pour en faire des élus hors sol, coupés des réalités du quotidien ;
 Décisions entre les mains du Président de la République et de ses conseillers de la haute administration ;
 Gouvernement croupion ;
 Fin du rôle de législateur des parlementaires pour devenir de simples exécutants zélés des décisions du manageur chef de la start-up nation. Cela ressemble à la dérive de la gestion des hôpitaux (suppression des Conseils d’Administration remplacés par des Conseils de Surveillance) ou encore des communes avec la suprématie montante des agglos sur les principales décisions.

A titre d’exemple, la manière dont le devenir de la SNCF a été traité illustre la technocrature Macroniste. Derrière ce déficit démocratique, il y a une volonté : en finir avec la fonction législative des parlementaires. Et un objectif : imposer davantage encore la logique hyper présidentialiste.
C’est au peuple de décider : REFERENDUM !

Dérive grave s’il en est, ces choix sapent le principe de séparation des pouvoirs. Cela interroge et fait grandir la défiance citoyenne. C’est pourquoi il revient au peuple souverain de trancher sur la réforme des institutions dans le cadre de l’organisation d’un référendum.C’est ce que nous proposons !

Dans notre société, le besoin de démocratie est immense. Une démocratie participative et d’intervention rapprochant les élus des salariés et des citoyens dotés de nouveaux pouvoirs décisionnels au sein de nouvelles institutions.

Il est urgent de répondre aux exigences d’une autre gestion, dans les entreprises, au niveau de l’Etat et des collectivités territoriales, mais aussi dans les banques et dans les administrations financières. Il s’agit ainsi de s’attaquer à la crise du système capitaliste qui génère casse sociale, désastres environnementaux, conflits graves aux quatre coins de la planète. Il s’agit ainsi de combattre l’exploitation et les dominations capitalistes pour aller vers une nouvelle civilisation.

Tout indique cette nécessité, voyez en local la dégradation de la situation :

 Urgences de Saint Vallier mises en cause ;
 Nos barrages en voie de privatisation ;
 Nos gares menacées ;
 Nos communes déstabilisées par une réforme de la fiscalité locale inquiétante et des dotations en baisse constante ;
 La précarité qui ne cesse de progresser (13% des foyers drômois en précarité énergétique, 15% de la population sous le seuil de pauvreté, 12% officiellement au chômage, 29,6 % de foyers dont plus de 50% des ressources sont constituées de minima sociaux dont la remise en cause serait un vrai désastre.

Il est urgent de changer de politique. Au peuple d’en décider !


Brèves

10 octobre - Le pape FRANCOIS en tonton fligueur du droit des femmes à l’IVG

Interrompre une grossesse, c’est comme éliminer quelqu’un. Est-il juste d’avoir recours à un tueur (...)

29 août - Nicolas Hulot ne croit plus à la fable écolo de Macron

Lire ICI

10 juillet - Tsipras ou not Tsipras ?

Mélenchon : "Tsipras est l’une des figures les plus minables de la vie politique européenne" (...)

13 juin - Le naufrage de l’Europe forteresse

Edito de l’HUMA du 13 mai . Lire ici

12 juin - Réfugiés / Aquarius

Réfugiés/Aquarius : "Face à la dérive italienne, l’UE au pied du mur" (Ian Brossat - PCF)
Par la (...)

9 juin - ITALIE de tous les dangers

lire ici

27 mai - 3 mois de plus pour SALAH HAMOURI ?

lire ici

22 mai - Budget WAUQUIEZ retoqué

Le tribunal administratif de Lyon a annulé une délibération d’avril 2016, qui allouait notamment (...)

19 mai - JF TEALDI sur le service public de TV

Pour faire 3 heures de diffusion en direct sur le mariage d’un sous prince d’Angleterre, le (...)

16 mai - La fille du minstre Ambroise CROIZAT est décédée

Liliane Caillaud-Croizat est décédée. Jeune enfant pendant l’Occupation et la répression des (...)

15 mai - Compteur linky / réseau intelligent et ENR

Amar Bellal de la revue Progressistes
J’observe la quasi hystérie autour des compteurs Linky. Ce (...)

13 mai - Pas de TV pour le PCF. La censure.

Le PCF interdit d’Émission Politique sur France 2, ça suffit !
Le 17 mai, l’Émission Politique de (...)