Rassemblement Gare de Die

jeudi 3 mai 2018
par  PCF Drôme

Samedi 28 avril, plus d’une centaine de personnes ont répondu à l’appel du syndicat CGT Cheminots « Ligne de Die ligne de Vie » devant la gare de Die.
Citoyens, étudiants, l’association d’usagers « Gare à nous », le PCF étaient réunis pour crier leur attachement à leur gare et à son guichet (menacé de fermeture dans les prochains mois) ainsi qu’à la ligne
Livron-Briançon (qui fait partie des 9000 kilomètres de lignes dites non rentables que le gouvernement ne souhaite plus financer via la réforme ferroviaire).
Pour Fabrice Fernandez secrétaire général du syndicat CGT cheminot de Livron « il n’y a pas de petites lignes ou de petites gares, le service public doit être présent de partout pour garantir l’égalité de tous les citoyens sur l’ensemble du territoire ».