Commémmoration du 76ème anniversaire de l’exécution de Pierre Semard

mercredi 14 mars 2018
par  PCF Drôme

A Romans et à Valence, les militants communistes ont commémoré dans les rues qui portent son nom le 76ème anniversaire de l‘exécution de Pierre Semard. Dirigeant CGT de la Fédération des cheminots, ancien secrétaire général du PCF, Pierre Semard fut arrêté le 20/11/1939 après que la plupart des parlementaires communistes furent déportés dans un bagne en Algérie.
Choisi comme otage par le Ministre collaborateur des hitlériens Pierre Pécheu, Pierre Semard a été fusillé le 7 mars 1942 à la prison d’Evreux. Il avait 55 ans.

La commémoration de l’exécution de Pierre Semard, inlassable défenseur de la classe ouvrière et des cheminots, s’inscrit dans une actualité où la haine de classe s’exerce à ciel ouvert. Elle s’applique en s’attaquant au statut des cheminots c’est-à-dire aux droits élémentaires des salariés. Comme hier, les hitlero-pétinistes accusaient Pierre Semard de détournement, le gouvernement d’aujourd’hui accuse le statut des cheminots d’être la source du déficit de la SNCF. Cela souligne la persistance da la haine de classe et de l’incroyable volonté de domination des représentants du capital financier. Dans les mois qui suivirent l’exécution de Pierre Semard, l’essentiel du programme du CNR était mis en œuvre.
C’est de ces acquis que le capital veut aujourd’hui faire table rase.
En commémorant ce 7 mars 1942, le PCF a voulu rendre hommage à Pierre Semard en déposant à Valence une gerbe sur la stèle où figure sa photo à quelques pas de la gare SNCF où le militant syndicaliste et communiste a commencé sa carrière de cheminot.
Une commémoration qui s’est prolongée à Romans au niveau de l’avenue Pierre Semard.