Communiqué de presse de USR CGT de la Drôme Usagers , Retraités , population tous concerné.e.s !

jeudi 25 janvier 2018
par  PCF Drôme

L’USR CGT se félicite de l’appel unitaire des principales fédérations des services publics et de la santé et des organismes sociaux (CGT, CFTC, FO, UNSA, CFDT), de l’appel à la grève nationale et à la mobilisation le 30 janvier dans les EPHAD et appelle au rassemblement devant le conseil départemental de la Drôme à Valence à 14 h.
Les personnels des EHPAD, privés et publics, sont à bout de souffle. (article du Dauphiné Libéré du 7 janvier, sur le vécu d’une infirmière ).
Elles et ils ont décidé de se mobiliser.
Leur objectif : obtenir des conditions de travail décentes pour dispenser des soins efficients aux personnes accueillies.
Les retraités se joignent à leur mouvement.
Le pourcentage des personnes âgées accueillies en établissement est faible. Mais toutes et tous sont préoccupés par l’idée de devoir, dans un futur que chacune et chacun espère le plus lointain possible, être obligés d’avoir recours à un hébergement en EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes).
Il faut le dire, le contexte actuel des conditions d’hébergement sont loin d’encourager et de rassurer.

Depuis de nombreuses années, les responsables politiques sont interpellés sur ces questions sans effets.
Les améliorations sont inexistantes et aujourd’hui les situations s’aggravent compte tenu des dernières mesures budgétaires prises qui diminuent les moyens financiers des établissements.
Dans les établissements privés, les grands groupes sont de plus en plus avides de faire des bénéfices et de les redistribuer à leurs actionnaires et ne s’inquiètent guère de la qualité des conditions de travail des personnels et des services rendus.
Dans les établissements publics, la réduction des politiques publiques impacte directement les moyens de fonctionnement.
Mais partout, dans le privé, comme dans le public, les effectifs des personnels médicaux, des soignants, des médicaux-techniques, des administratifs et des techniques sont bien en deçà de ce qui est nécessaire pour fonctionner 7 jours sur 7 et 365 jours par an…
Une moyenne de 0,6 agent, voire 0,38 dans la région au lieu de 1 agent pour 1 résident (en Allemagne la norme est de 1,20 pour 1).
Les places, les structures et les équipements adaptés font défaut.
Les démarches de prévention pour regagner de l’autonomie ou limiter la perte sont impossibles à réaliser.
Les coûts laissés à la charge des résidents et de leurs héritiers sont totalement prohibitifs pour des prestations le plus souvent très moyennes voire inacceptables et inhumaines.
Ce qu’il reste chaque mois au résident et son conjoint pour vivre est en dessous des besoins les plus élémentaires...
Nous avons droit à la qualité des prestations.

Les résidents, les familles, les retraité.e.s exigent, à domicile comme en établissement que se mettent en place des accueils et des accompagnements personnalisés.
Parce que nous sommes toutes et tous différents, il faut dépasser les standards, les "procédures" systématiques, les soins "à la chaîne".
Les demandes, les attentes, les besoins (y compris fondamentaux) exprimés par les résidents ou leurs familles doivent faire l’objet d’attentions et de démarches individuelles.
Nous sommes tous concernés.
Usagers, retraités, résidents nous avons des revendications à faire entendre :
Des créations de places en EHPAD en relation avec l’évolution de la démographie et de la demande ( il manquerait 1000 places dans notre département ), car le maintien à domicile a ses limites...
Des structures publiques adaptées, dotées d’équipements performants,
Des effectifs qualifiés, bénéficiant de formations permanentes, correctement rémunérés, et en nombre suffisant.
Pour l’USR CGT 26
Michel CASTEL


Brèves

10 juillet - Tsipras ou not Tsipras ?

Mélenchon : "Tsipras est l’une des figures les plus minables de la vie politique européenne" (...)

13 juin - Le naufrage de l’Europe forteresse

Edito de l’HUMA du 13 mai . Lire ici

12 juin - Réfugiés / Aquarius

Réfugiés/Aquarius : "Face à la dérive italienne, l’UE au pied du mur" (Ian Brossat - PCF)
Par la (...)

9 juin - ITALIE de tous les dangers

lire ici

27 mai - 3 mois de plus pour SALAH HAMOURI ?

lire ici

22 mai - Budget WAUQUIEZ retoqué

Le tribunal administratif de Lyon a annulé une délibération d’avril 2016, qui allouait notamment (...)

19 mai - JF TEALDI sur le service public de TV

Pour faire 3 heures de diffusion en direct sur le mariage d’un sous prince d’Angleterre, le (...)

16 mai - La fille du minstre Ambroise CROIZAT est décédée

Liliane Caillaud-Croizat est décédée. Jeune enfant pendant l’Occupation et la répression des (...)

15 mai - Compteur linky / réseau intelligent et ENR

Amar Bellal de la revue Progressistes
J’observe la quasi hystérie autour des compteurs Linky. Ce (...)

13 mai - Pas de TV pour le PCF. La censure.

Le PCF interdit d’Émission Politique sur France 2, ça suffit !
Le 17 mai, l’Émission Politique de (...)

6 mai - Après le vote chez AIR FRANCE

Je salue le courage des salariés d’Air France qui malgré toutes les pressions ont dit non au (...)

29 avril - Mireiile CLAPOT chausse ses gros sabots

Quels points communs y-a-t-il entre un(e) migrant(e) qui traverse des déserts, des montagnes et (...)