Défense de l’hopital de DIE : intervention d’André Chassaigne

dimanche 31 décembre 2017
par  PCF Drôme

Tous mobilisés pour l’Hôpital de Die !

André CHASSAIGNE Le 19 décembre 2017
Député du Puy-de-Dôme
La Croix Blanche
63300 THIERS

Madame Agnès BUZYN
Ministre des Solidarités et de la Santé
14, avenue Dusquesne
75350 PARIS 07 SP

Objet : avenir du CH de Die
Nos références : AC/LC0858

Madame la Ministre,

A nouveau, je tiens à relayer la lutte du comité de défense de l’hôpital de Die (Drôme) dans le cadre du maintien des activités de chirurgie et de la maternité au sein de l’hôpital de Die.

L’accès aux soins hospitaliers devient de plus en plus complexe et aléatoire pour les patients.
En effet, de nombreux hôpitaux sont confrontés à des menaces de fermeture de service. Ces fermetures s’inscrivent dans la logique de rentabilité instaurée dans les établissements publics de soins. Cette logique ne s’intéresse aucunement à la qualité des soins, son seul objectif étant la rentabilité des services.
Elle génère des temps de trajet beaucoup plus longs pour les patients, y compris dans les cas d’extrême urgence.
Il est vrai qu’il ne faut plus parler d’efficacité mais d’efficience !
Or, comme vous le savez, les agents hospitaliers sont majoritairement à bout. Le manque de personnel, les cadences infernales, les périodes de repos qu’ils n’ont pas pu prendre, le manque de reconnaissance font que de nombreux agents connaissent un épuisement professionnel.
Qu’à cela ne tienne, les réformes continuent !

Aussi, à l’instar d’un grand nombre de services d’hôpitaux publics, les services maternité et chirurgie de Die sont menacés de fermeture.
Or, fermer ces deux services revient à mettre en péril l’intégralité de cet hôpital. Mais peut-être est-ce l’aboutissement du projet sanitaire ministériel ?
En effet, fermer un maximum d’établissements de santé, tailler drastiquement dans la masse salariale, ramènera mécaniquement les budgets à l’équilibre.
La volonté de ne pas renouveler les autorisations de fonctionnement de la maternité et de la chirurgie pour une durée de cinq ans a généré le manque d’attractivité des professionnels pour cet établissement. Or, ce manque d’attractivité est, notamment, aujourd’hui utilisé pour justifier ces fermetures.
Ayant déjà alerté le ministère sur les conséquences néfastes d’un délai de dix-huit mois, je n’ai obtenu aucune réponse favorable. Un délai de cinq ans aurait indéniablement permis une recherche plus sereine de solutions pérennes aux points de fragilité identifiés. Cependant le maintien de ce délai trop court a conduit à placer l’hôpital de Die dans une situation particulièrement préoccupante.

Aussi, au regard de l’utilité des différents services délivrée par l’hôpital de Die et de son enclavement entraînant des délais routiers conséquents en période hivernale, je vous demande de surseoir à toute fermeture de service au sein de cet établissement. De plus, je vous demande de donner aux professionnels de santé les moyens utiles et nécessaires afin que ces derniers puissent assumer correctement leurs missions envers les patients du pays du Diois.

Je vous prie de croire, Madame la Ministre, en l’expression de mes sentiments les meilleurs.

André Chassaigne


Brèves

20 janvier - Liberté pour MUMIA ABU JAMAL

Le juge Tucker renvoie l’affaire Mumia à une nouvelle audience publique le 27 mars prochain (...)

19 janvier -  La Chine met au défi le dollar roi

Jusqu’alors, tous les contrats pétroliers étaient libellés en dollars. Mais la Chine conteste le (...)

14 janvier - HUMOUR sur l a crise financière

La crise financière expliquée aux nuls.
C’est pas compliqué dit le spéculateur :
"ce que je perds, (...)

9 janvier - BEAUCAIRE mairie FN

Supprimer les menus de substitution à Beaucaire est inacceptable
lire ici

9 janvier - Mumia Abu-Jamal. Alerte pour sa santé !

Intervenez pour qu’il bénéficie au plus vite de soins médicaux !
lire ici https://www.humanite.fr/mumia

2 janvier - ERDOGAN à Paris le 5 janvier

lire ici

29 décembre 2017 - MELENCHON et THATCHER

JL MELENCHON vient de déclarer dans les ECHOS.
"Nous sommes l’un des derniers pays en procédure (...)

28 décembre 2017 - CHOMEUR suspect ?

Pour le macronisme, le chômeur est un suspect qui doit être étroitement surveillé (Olivier (...)

23 décembre 2017 - CATALOGNE, et maintenant ?

Catalogne : pour un dialogue renouvelé et une consultation populaire
Les résultats des (...)

21 décembre 2017 - MENARD SANS FRONTIERES

Ménard et l’apologie du féminicide : une campagne abominable
lire ici

16 décembre 2017 - FINKIELKRAUT, le problème à la souche

lire ici

13 décembre 2017 -  La "CLAUSE MOLIERE" de Laurent Wauquiez annulée

La « clause Molière » de Laurent Wauquiez annulée en Auvergne-Rhône-Alpes
Le tribunal administratif (...)