La Drôme se met en cinq !

mercredi 8 novembre 2017
par  PCF Drôme

Le Conseil National des 14 et 15 octobre derniers a décidé l’organisation d’Etats Généraux du progrès social le 3 février 2018 à Paris.

Cinq axes de travail ont ainsi été définis :

Stop à la Loi Travail et à la casse de la Sécurité sociale. Pour une nouvelle sécurité de l’emploi et de la formation.
Stop au bradage de nos industries. Engageons un renouveau industriel pour la France.
Stop à l’austérité, à la casse des services publics au plan national comme au local. Construisons le Service Public du XXIème siècle.
Stop au mal logement ! Garantissons le droit au logement pour toutes et tous.
Stop aux cadeaux aux actionnaires et aux plus riches. Agissons pour la justice fiscale et un grand pôle public bancaire.

Ces cinq thèmes se retrouvent dans le vécu quotidien de chacune et chacun sur les territoires et notamment dans notre département. Nous pensons qu’il est urgent et indispensable d’intervenir pour changer le cours des choses. Il nous faut donc en priorité nous emparer depuis le niveau local et des réalités vécues par les citoyens et citoyennes, cela sans attendre pour commencer à les transformer. C’est de cette façon que nous pourrons faire entrer dans le concret de la vie quotidienne la préparation de notre congrès extraordinaire.
Chaque communiste disposera pour aller à la rencontre des gens d’un cahier pour le progrès social qui permettra de recueillir les doléances mais aussi d’engager la discussion sur les solutions possibles.
Nous proposons que forts de ces cahiers et des réponses obtenues, nous initions dans notre département, cinq débats publics dans cinq de nos sections réparties sur le territoire de la Drôme.
Ces sections sont celles de Valence, Portes-lès-Valence, Die, Romans et Montélimar. Chacune d’elles choisira d’intervenir sur un des cinq thèmes de débats proposés avec la volonté de voir au final chacun des thèmes traités au moins une fois.

Un tract sera disponible pour informer largement la population de ces initiatives. Des points de presse, la mobilisation des réseaux sociaux seront également des moyens d’information en direction du plus grand nombre.
Au moment où Emmanuel Macron et son gouvernement foncent dans l’ultra libéralisme au risque de détruire rapidement tout ce qu’il reste de notre modèle social, il est important que nous offrions une autre voie à partir de propositions qui donnent à voir que d’autres solutions sont possibles et viables. Et surtout qui permettent de sortir la population des difficultés de vie dans lesquelles une majorité s’enfonce chaque jour un peu plus et de construire ainsi pas à pas une nouvelle société.

L’enjeu est de taille dans une période où politiquement nous pouvons constater une poursuite de la montée des idées de droite extrême ainsi que des risques d’affrontement entre peuples ou populations (voir la Catalogne).

L’enjeu est de taille pour offrir une perspective crédible et radicale à un système capitaliste dont la crise fait chaque jour plus de dégâts.

Jean-Marc DURAND
Secrétaire départemental FD PCF 26


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

10 septembre 2015 - Hongrie et migrants

Migrants : Le haut de la hiérarchie catholique a dédaigné l’appel à la compassion du pape, (...)

6 septembre 2015 - LE FN cible les migrants

Après les juifs, les arabes maintenant les migrants....
Décidément le Front National n’a pas (...)

4 septembre 2015 - Franck FAYARD nous interpelle.

La veste des politiques clientélistes !
Les « auras économiques » (européens), les Walts Disneys (...)

2 septembre 2015 - GRANDE-BRETAGNE et contrats zéro heure

Le nombre de Britanniques déclarant être employés dans le cadre d’un contrat sans garantie horaire (...)

29 août 2015 - Pour Bartolone (PS) : l’ampleur du remaniement

Pour Bartolone (PS) : l’ampleur du remaniement dépendra de la crise à EELV
Le remaniement, rendu (...)