Une fête qui mérite son nom !

jeudi 21 septembre 2017
par  PCF Drôme

« Soyez avec nous les bâtisseurs du commun ! » a déclaré Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, lors du meeting de Dimanche. Pour ce premier grand rendez-vous populaire après une année électorale qui a redessiné le paysage politique, le peuple de gauche, dont toutes les sensibilités étaient réunies ce week-end, a exprimé sa détermination à relever la tête. Dans les stands et les centaines de débats, le besoin d’unité animait tous les échanges.
Après la journée d’action du 12 septembre, la Fête de l’humanité aura été une formidable caisse de résonnance pour la mobilisation contre la loi travail XXL. Ce que chaque participant a pu y vivre, témoigne d’un souffle porteur, synonyme de tremplin pour tout ce qui nous rassemble, bien plus que les divisions.
C’est d’ailleurs le bien commun de la gauche de transformation. Cette vérité était vraie hier, mais elle l’est encore plus au lendemain de ces trois jours exceptionnels qui ont exprimé une volonté de « jouer collectif » pour placer celle-ci au cœur de tous les chantiers de la reconstruction de la gauche.

Les 550 000 participants y ont vu la nécessité de donner encore plus de force dans la nouvelle mobilisation de ce jeudi 21 septembre comme le confirme le sondage IFOP qui atteste que 66% des sondés refusent la loi travail XXL, 60 % jugent que les ordonnances vont « accroître la précarité des salariés » et 68% qu’elles « favorisent les licenciements ».
La journée d’action de cette fin de semaine démontre que de plus en plus de syndicats rejettent l’ensemble, convaincus désormais de se faire berner.
La Fête de l’Humanité, et il est important de le rappeler, c’est bien sûr la Fête du journal, qui, fidèle au serment d’indépendance de Jaurès, est le seul quotidien national, avec son magazine l’Humanité Dimanche, à n’avoir jamais cédé un pouce aux forces l’argent.

De cette fête émanera également un message fort pour la paix, le désarmement, face à la menace du nucléaire qui ressurgit brutalement en Asie, face à l’emprisonnement des Palestiniens ou encore face au véritable nettoyage ethnique en Birmanie.
Autant de revendications de liberté, de justice, de paix, qui émergent de ce monde capitaliste chaotique et nous obligent à ce que nous reprenions le chemin du combat mondial pour la Paix.

Le 23 septembre, en France comme dans le monde, ont été décidées depuis plusieurs mois par plus de 150 organisations, dont le PCF, les marches pour la Paix. Soyez-y et portez ces exigences : paix universelle, désarmement universel, abolition des armes nucléaires, signature par la France du Traité international signé à l’ONU par 122 pays.

Pierre TRAPIER


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

10 septembre 2015 - Hongrie et migrants

Migrants : Le haut de la hiérarchie catholique a dédaigné l’appel à la compassion du pape, (...)

6 septembre 2015 - LE FN cible les migrants

Après les juifs, les arabes maintenant les migrants....
Décidément le Front National n’a pas (...)

4 septembre 2015 - Franck FAYARD nous interpelle.

La veste des politiques clientélistes !
Les « auras économiques » (européens), les Walts Disneys (...)

2 septembre 2015 - GRANDE-BRETAGNE et contrats zéro heure

Le nombre de Britanniques déclarant être employés dans le cadre d’un contrat sans garantie horaire (...)

29 août 2015 - Pour Bartolone (PS) : l’ampleur du remaniement

Pour Bartolone (PS) : l’ampleur du remaniement dépendra de la crise à EELV
Le remaniement, rendu (...)