Les contre offensives sont lancées !

mercredi 13 septembre 2017
par  PCF Drôme

La première journée de mobilisation contre la réforme du Code du travail a retenti ce mardi comme une expression de colère contre les ordonnances Macron-Pénicaud .
Face aux insultes du chef de l’Etat en direction de ceux qui s’opposent à sa politique, ces derniers ont répondu massivement présents et actifs pour dénoncer la casse de leurs droits. Emmanuel Macron n’a pas partie gagnée, le MEDEF, non plus. Il reste encore quelques étapes avant que le texte n’acquière force de loi.

Comme l’a déclaré Pierre Laurent, le secrétaire national du PCF, « Il faut une réplique très forte contre la remise en cause des droits sociaux, mais aussi contre le mépris qu’affiche Macron régulièrement ».
Le début de réponse aura été donné par la rue. Plus de 180 manifestations se sont déroulées dans tout le pays ce 12 septembre. C’est une première mobilisation réussie. Par exemple, ils étaient plus de 2500 à Valence, plus de 700 à Montélimar, à l’appel de la CGT, la FSU, Solidaires.

C’est donc une semaine importante que nous vivons.
La Fête de l’Humanité de ce week-end end sera aussi l’endroit où s’organise l’accélération d’une riposte qui se met en route contre les coups macronistes. Les ordonnances cassant le Code du travail sont la première étape des régressions de la rentrée.

Non content de réduire les APL, de geler le point d’indice des fonctionnaires, de supprimer les contrats aidés, de tirer à boulets rouges sur le statut des agents de la SNCF, le gouvernement Macron-Philippe entend continuer le train d’enfer des « réformes » ! Avec en ligne de mire, celle de la formation professionnelle et de l’assurance chômage.

La Fête de l’Humanité s’annonce aussi comme « un premier moment » pour reconstruire la gauche et montrer à tous les citoyens qu’il y a une alternative possible. Les communistes drômois auront le cœur à l’ouvrage.
Durant 3 jours, l’Auberge de la Drôme et ses militants, s’activeront plein pot pour faire de leur stand, parmi des centaines d’autres, un rendez-vous fort de la contre offensive anti-macroniste et du combat pour la paix, pour un avenir durable sur notre planète.

Dimanche à 11 H, avant l’apéro et le repas préparé avec nos produits locaux, André Chassaigne viendra débattre du « Financement des collectivités locales ».
Un débat organisé à l’initiative des communistes drômois où vous êtes fraternellement conviés.

Pierre TRAPIER


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

10 septembre 2015 - Hongrie et migrants

Migrants : Le haut de la hiérarchie catholique a dédaigné l’appel à la compassion du pape, (...)

6 septembre 2015 - LE FN cible les migrants

Après les juifs, les arabes maintenant les migrants....
Décidément le Front National n’a pas (...)

4 septembre 2015 - Franck FAYARD nous interpelle.

La veste des politiques clientélistes !
Les « auras économiques » (européens), les Walts Disneys (...)

2 septembre 2015 - GRANDE-BRETAGNE et contrats zéro heure

Le nombre de Britanniques déclarant être employés dans le cadre d’un contrat sans garantie horaire (...)

29 août 2015 - Pour Bartolone (PS) : l’ampleur du remaniement

Pour Bartolone (PS) : l’ampleur du remaniement dépendra de la crise à EELV
Le remaniement, rendu (...)