Diminution du nombre de Contrats Aidés : de gros dégâts pour les communes

mardi 12 septembre 2017
par  PCF Drôme

Les personnels ainsi employés viennent renforcer les services pour en assurer un fonctionnement permettant de répondre aux besoins des administrés et ainsi de compenser à bas coût le manque de personnels titulaires. On en trouve dans :
- Les services administratifs dont la charge est grandissante avec de nouvelles tâches comme les cartes d’identités et les passeports sans une aide financière supplémentaire de l’État.
- Les services techniques permettant d’assurer un meilleur service de maintenance des locaux et espaces répondant aux normes toujours plus contraignantes.
- Les services d’encadrement et de restauration scolaire afin d’améliorer la production des repas et l’encadrement des élèves dans les diverses activités de la journée de l’écolier.
- Le tissu associatif déjà touché de plein fouet par la baisse des subventions régionales et départementales mais aussi municipales (liée à la baisse des revenus des communes) sera également contraint à réduire ses capacités d’encadrement

Le Premier Ministre et la Ministre du travail justifient cette mesure en proclamant que : « Si les emplois aidés avaient été un instrument efficace de lutte contre le chômage, ça se serait vu ». Un tel cynisme est une vraie provocation !

Bien que nous soyons opposés sur le fond à la promotion de ce type d’emploi, l’action qui a été menée au moment de l’installation des CEA a permis d’obtenir qu’un volet formation obligatoire dans ces contrats permette aux bénéficiaires d’acquérir des expériences professionnelles ou de passer des concours et ainsi de poursuivre une activité dès la fin du contrat.
Dans les communes, il est ainsi fréquent que les emplois vacants soient proposés en priorité à des salariés en contrats aidés.

Mais de cela E Macron et ses Ministres n’en n’ont cure ! Arc-boutés autour de leur logique néo-libérale, leur seul objectif est d’atomiser dans les plus brefs délais notre modèle social ou tout ce qui pourrait y faire penser !

Plus que jamais, se défendre et construire un autre avenir dans le plus grand rassemblement sont à l’ordre du jour de la rentrée sociale

Jean-Pierre LOREAU
Président de l’Association Départementale des Elus Communistes et Républicains


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

14 novembre - Interdits de rencontrer Salah Hamouri

Interdits de rencontrer Salah Hamouri
La liste dressée par le gouvernement israélien sous (...)

12 novembre - Jean-Luc Mélenchon en colère contre les...

Jean-Luc Mélenchon en colère contre les Insoumis corses
La France insoumise a, en Corse, passé (...)

27 octobre - Le parlement européen attribue de prix Sakharov à " l’opposition vénézuelienne"

Dingue ! lire ici

27 octobre - Parlement européen attibue de prix Sakharov à " l’opposition vénézuelienne"

Dingue ! lire ici

21 octobre - 22 octobre 1941 à Chateaubriant

Voici le texte de la dernière lettre du jeune résistant communiste Guy Môquet, fusillé par les (...)