Appel au rassemblement contre la casse des Hôpitaux Drôme Nord et la fermeture estivale des urgences de St Vallier

mercredi 19 juillet 2017
par  PCF Drôme

La direction des Hôpitaux Drôme Nord (HDN), a décidé de fermer le service des urgences de nuit de Saint Vallier entre la 20 juillet et le 4 septembre.

C’est la seconde fois qu’une fermeture estivale intervient. Derrière le vide sanitaire créé et le danger encouru en une période où les déplacements automobiles se multiplient et avec eux les risques d’accidents, cette décision participe d’une stratégie bien huilée dans les milieux décisionnels du privé comme du public.

Quand on veut tuer son chien, on…..

Il s’agit d’une pédagogie de renoncement savamment distillée. Peu à peu l’objectif est d’habituer les personnels et la population au fait que les urgences de Saint-Vallier fonctionnent un peu cahin-caha et que finalement, elles ne sont plus vraiment fiables. Ainsi leur fermeture définitive apparaîtra comme une évidence dans quelques temps… C’est cette thérapie que la direction des HDN applique depuis quelques temps déjà, En 2015 : fermeture d’un mois des urgences, en 2016, fermeture de 4 lits sur 8 et désactivation du SMUR, depuis les 4 lits n’ont pas été rouverts et le SMUR n’a pas été réactivé. En 2017 : fermeture des urgences pendant un mois et demi ; on progresse… !
D’autant plus que le directeur dit vouloir tout faire pour que ce service fonctionne à nouveau normalement en septembre…Cela veut dire qu’il n’est pas sûr d’y parvenir… !

Le PCF et ses élus locaux du bassin de santé de Drôme-Nord comprennent l’angoisse des personnels de santé des HDN et leur appel à la vigilance de la population. Nous leur apportons notre entier soutien et à notre niveau, nous agirons pour sensibiliser et mobiliser la population sur le grave problème de couverture médicale en Drôme-Nord.

Face à un processus de déstructuration qui depuis 2014 a supprimé : 76 postes de personnels soignants, 220 postes et 110 lits de Psychiatrie, tout en multipliant par 3 le déficit de cet établissement, il y a de quoi être inquiet sur le devenir des HDN.

L’Enjeu c’est un nouveau financement de la protection sociale !
Les communistes ne laisseront pas faire ! Le problème des HDN c’est celui de multiples hôpitaux en France, c’est celui de leur financement. Plutôt que de réduire sans cesse les services et de détruire les emplois utiles de personnels de santé, il faut un nouveau financement des dépenses de santé dans notre pays. Il passe par une réforme du financement de la protection sociale au lieu de la détruire et de remplacer les cotisations sociales par la CSG. Cela implique que les entreprises versent leurs cotisations prélevées sur la valeur ajoutée, c’est-à-dire sur la richesse créée par le travail salarié en modulant celles-ci en fonction de la part des salaires (base de calcul des cotisations) dans cette valeur ajoutée et selon les branches professionnelles, en soumettant les revenus financiers des entreprises (550 Mds) au même taux que les cotisations salariales, en mettant fin aux exonérations de cotisations patronales sur les bas salaires et en exonérant les hôpitaux de la taxe sur les salaires.

TOUTES ET TOUS à Romans le 21 Juillet…
Pour toutes ces raisons, nous appelons à soutenir le personnel et les populations de Saint-Vallier et de Romans en se rassemblant le vendredi 21 juillet à 14 H devant l’hôpital de ROMANS ou se déroulera à 15h une réunion du Comité Technique d’Établissement relatif à la fermeture des urgences.