Le combat commence dès maintenant !

mercredi 14 juin 2017
par  PCF Drôme

Les résultats du premier tour des législatives laissent augurer une situation difficile. Déjà, dès le second tour, par la faiblesse du nombre de députés de la gauche réelle qui reste en course. Ensuite parce que si LREM (La République En Marche), ce qui est une probabilité sérieuse, rafle la majorité absolue à l’Assemblée Nationale qui plus est, flanquée d’une droite (LR) qui est sa sœur jumelle, il y a du souci à se faire pour l’évolution sociale, économique et politique de notre pays.

Face à cette situation, il est urgent de tout faire pour que les 16 députés PCF ou soutenus par le Pcf demeurant présents au second tour, puissent rassembler sur leur nom le maximum de suffrages afin d’être élus et de pouvoir constituer ensuite un groupe à l’Assemblée Nationale qui soit en mesure de mener le combat dans l’hémicycle contre les lois liberticides qui y seront présentées.
Un groupe qui soit en même temps en capacité d’être le relais des luttes et des aspirations populaires au sein des plus hautes institutions du pays, notamment en proposant des lois qui s’inspirent de la volonté d’émancipation du peuple et en faisant avancer des propositions déjà sur la table de l’Assemblée comme par exemple la loi « Pour une Sécurité d’Emploi et de Formation ».

Nous vivons une période de large offensive du capital et de ses représentants qui dans un moment de crise profonde et qui s’allonge, cherche à réduire au maximum les forces qui s’opposent à lui et à sa logique d’exploitation et de domination.
Il a besoin pour faire face aux futurs chocs financiers et pour avancer dans le sens de sa mondialisation (mise en concurrence généralisée) de valets qui comme Macron et consorts sont en capacité en jouant sur le registre de la modernité et du « dégagisme » de faire croire au peuple que quelque chose de nouveau est entrain de se mettre en place.
Or, sur fond de jeunisme et d’un faux renouvellement de la classe politique, dont un des objectifs principaux est d’en finir avec la gauche historique et y compris avec ce qu’il reste du Gaullisme dans la France de 2017, se met en place une société fonctionnant selon les pires archaïsmes.

Se prépare en effet une Assemblée Nationale de caudillos qui seront aux ordres de un ou deux grands responsables et surtout directement du Président de la République lui-même. Ainsi, nous allons vers une vie démocratique complètement verrouillée au niveau des institutions du pays comme d’ailleurs dans l’ensemble de la société avec notamment la remise en cause du droit d’expression et d’intervention à l’entreprise. Ce ne sont pas quelques coups de mentons ou quelques effets de manche ou de tribune qui pourront en quoi que ce soit modifier cette évolution.
Au contraire, ils risquent de l’accréditer.

Le plus sûr moyen dont nous disposons pour contrer cette dérive dangereuse est la mobilisation et la lutte. Le mouvement social peut déjouer ces pièges tendus mais encore faut-il qu’il soit aidé et relayé par celles et ceux qui le représentent. Pour cela il faut des représentants-es déterminés, convaincus qu’avec la pertinence de propositions novatrices et le courage de les porter, il est possible à l’appui des militants politiques de gauche, des syndicalistes, de divers acteurs associatifs et autres de développer une stratégie de conquête qui mette en cause la domination du capitalisme financier. Et pour cela il y a entre autre besoin de députés communistes à l’Assemblée Nationale à partir du 18 juin.

Jean-Marc Durand
Secrétaire départemental PCF Drôme


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

14 novembre - Interdits de rencontrer Salah Hamouri

Interdits de rencontrer Salah Hamouri
La liste dressée par le gouvernement israélien sous (...)

12 novembre - Jean-Luc Mélenchon en colère contre les...

Jean-Luc Mélenchon en colère contre les Insoumis corses
La France insoumise a, en Corse, passé (...)

27 octobre - Le parlement européen attribue de prix Sakharov à " l’opposition vénézuelienne"

Dingue ! lire ici

27 octobre - Parlement européen attibue de prix Sakharov à " l’opposition vénézuelienne"

Dingue ! lire ici

21 octobre - 22 octobre 1941 à Chateaubriant

Voici le texte de la dernière lettre du jeune résistant communiste Guy Môquet, fusillé par les (...)