Le dimanche 11 juin, Votons pour les candidats-es du PCF/Front de gauche

jeudi 8 juin 2017
par  PCF Drôme

Reconnaissons à Emmanuel MACRON un grand talent de magicien politique. Camouflant son engagement au service du MEDEF, il a su donner l’illusion d’un renouveau avec le recours à « la société civile », une société civile fortement idéalisée.
Mais avec la loi travail en version XXL, la réalité va rapidement refaire surface. Sous le vernis "d’une évolution radicale pour créer une meilleure fluidité du marché du travail ", c’est en fait la menace d’une contre-révolution réactionnaire inédite.

L’augmentation prochaine de la CSG va faire baisser le pouvoir d’achat des retraités ( + 1.7 % à partir de 1200 euros de pension) et sera justifiée en opposant les générations, les actifs et les retraités.
Ajoutons que les dotations aux collectivités territoriales seront diminuées. Investissements et services à la population vont reculer.
La pseudo "modernité" de Macron, cela veut dire marche arrière toute !
Combien de temps l’illusion du renouveau macroniste va-t-elle durer ?
Y aura t-il une entrée rapide en résistance des salariés et de la jeunesse ? Cela dépendra de la volonté de riposte des vraies forces de progrès, hommes et femmes qui ne renoncent pas à vouloir que l’économie soit d’abord au service des humains.

Gardons à l’esprit qu’il y a un véritable potentiel.
Nous l’avons vu avec les luttes de ces derniers mois contre le projet EL KHOMRI, nous l’avons vu aussi avec la mobilisation qui a accompagné la campagne de la présidentielle de JL Mélenchon. Il est bien regrettable que l’attitude hégémonique et autoritaire de JL Mélenchon n’ait pas permis de déboucher sur une dynamique de progrès.
Personne ne peut prétendre être propriétaire des 7 millions de voix du 23 avril. Il est inacceptable de vouloir présidentialiser les législatives, au mépris du pluralisme.

En Drôme, nos candidats-es du PCF/Front de gauche ont une expérience réelle des luttes sociales et des combats politiques, sans jamais avoir dévié de leurs objectifs, sans jamais avoir renié leurs engagements pour la défense des intérêts des salariés.
Nos candidats-es veulent reconstruire la gauche comme un nouveau rassemblement entre forces politiques différentes, respectueuses les unes des autres.
Nos candidats-es s’adressent à toutes celles et ceux qui portent en eux une aspiration de justice et d’efficacité sociale contre la recherche du profit maximum et la loi de l’argent.

Le dimanche 11 juin, votons pour les candidats-es du PCF/Front de gauche.

Gilbert BERTHIER


Brèves

13 juin - Le naufrage de l’Europe forteresse

Edito de l’HUMA du 13 mai . Lire ici

12 juin - Réfugiés / Aquarius

Réfugiés/Aquarius : "Face à la dérive italienne, l’UE au pied du mur" (Ian Brossat - PCF)
Par la (...)

9 juin - ITALIE de tous les dangers

lire ici

27 mai - 3 mois de plus pour SALAH HAMOURI ?

lire ici

22 mai - Budget WAUQUIEZ retoqué

Le tribunal administratif de Lyon a annulé une délibération d’avril 2016, qui allouait notamment (...)

19 mai - JF TEALDI sur le service public de TV

Pour faire 3 heures de diffusion en direct sur le mariage d’un sous prince d’Angleterre, le (...)

16 mai - La fille du minstre Ambroise CROIZAT est décédée

Liliane Caillaud-Croizat est décédée. Jeune enfant pendant l’Occupation et la répression des (...)

15 mai - Compteur linky / réseau intelligent et ENR

Amar Bellal de la revue Progressistes
J’observe la quasi hystérie autour des compteurs Linky. Ce (...)

13 mai - Pas de TV pour le PCF. La censure.

Le PCF interdit d’Émission Politique sur France 2, ça suffit !
Le 17 mai, l’Émission Politique de (...)

6 mai - Après le vote chez AIR FRANCE

Je salue le courage des salariés d’Air France qui malgré toutes les pressions ont dit non au (...)

29 avril - Mireiile CLAPOT chausse ses gros sabots

Quels points communs y-a-t-il entre un(e) migrant(e) qui traverse des déserts, des montagnes et (...)

16 avril - Interdit d’entrer en Israêl

Le maire communiste français de Gennevilliers près de Paris s’est vu interdire aujourd’hui l’accès (...)