Mairie de Portes-lès-Valence : Anticommunisme primaire ou faiblesse politique ?

mardi 28 février 2017
par  Communication Pcf 26

Alors que la Fédération du PCF de la Drôme organise traditionnellement sa fête départementale annuelle, dite Fête des Allobroges, sur la commune de Portes-lès-Valence, au parc Léo Lagrange, Mme le Maire vient de refuser l’organisation de cette manifestation prévue au printemps prochain.
La Fédération du PCF de la Drôme se trouve donc ainsi prise au dépourvu et dans l’obligation de trouver rapidement un nouveau lieu.
Cette décision arbitraire ne relève pas de la plus grande ouverture d’esprit, c’est le moins que l’on puisse dire ! Elle pénalise également les nombreuses associations d’éducation populaire et les représentants de mouvements progressistes qui y participaient.
Visant à priver d’expression démocratique publique une organisation politique reconnue par tous sur le département de la Drôme et la commune de Portes-lès-Valence, pareille attitude pourrait même s’apparenter aux pires comportements anticommunistes du siècle dernier. Ou alors, Mme le Maire craint-elle qu’en autorisant cette manifestation, elle ne rappelle aux Portois le souvenir de la précédente municipalité à direction communiste ?
Ce serait alors un inquiétant aveu de faiblesse politique, donc de manque de confiance en la capacité des choix actuels de faire oublier ceux de ses prédécesseurs.

Jean-Marc DURAND
Secrétaire départemental
FD PCF DRÔME