Loi El Khomri : Le coup de force du gouvernement

mercredi 13 juillet 2016
par  Pierre TRAPIER

Le gouvernement a dégainé le 49.3 pour faire passer en force la loi Travail. C’est pour la seconde fois un coup de force d’une inacceptable brutalité.
Face à une majorité dans la rue, dans l’opinion publique et au Parlement, la motion de censure de gauche, seule à même de mettre en échec la loi Travail à l’Assemblée nationale a échoué. Il a manqué 2 députés pour pouvoir la déposer. Et la droite n’a pas présenté de motion de censure, favorisant ainsi l’adoption d’une loi libérale avec laquelle elle est, sur le fond, d’accord.

Face à ce déni démocratique, Pierre Laurent, secrétaire du PCF, déclare « son sentiment de colère » et annonce que « le combat continue ». Même sentiment chez les syndicalistes qui préparent des initiatives à la rentrée sociale.

Ce refus du gouvernement d’entendre le peuple conforte l’initiative des communistes de sa Grande consultation citoyenne. Une consultation pour construire ensemble le mandat incontournable en 2017 et qui nous garantira contre tout reniement.

La Fête de l’Humanité les 9 - 10 et 11 septembre, sera le point de convergence de cette Grande consultation.
Nul doute qu’elle sera aussi un lieu où se feront entendre avec force, l’exigence de retrait de la loi Travail et les alternatives progressistes.

Pierre TRAPIER