AMENAGEMENT DES TERRITOIRES LE COUP DE FORCE !

jeudi 12 mai 2016
par  PCF Drôme

La « Méthode Wauquiez » remise en cause et contestée

Laurent Wauquiez, fidèle à sa démarche d’une « droite décomplexée » a fait voter par sa majorité la remise en cause des politiques territoriales précédentes.
Il le fait par un coup de force dès 2016 en diminuant de 50% l’appui à la mise en réalisation d’actions pour l’ensemble des territoires et en ne consacrant l’aide de la région à partir de 2017 qu’à de l’investissement et par convention avec les communautés de communes ou d’agglomérations.
Cette mesure conduira à la disparition de centaines d’initiatives d’associations. Certaines d’entre elles vont être dans l’obligation de licencier des salariés, d’autres vont cesser toute activité.
Plus de 700 emplois sont en jeu !
C’est un gâchis fait au nom du dogme libéral de diminuer les budgets de fonctionnement des collectivités.
Mais, cette décision inique passe mal !
Elle passe mal auprès des élus des petites et moyennes communes qui, par l’aide de la région pouvait, grâce à des techniciens, préparer des projets ; élus de toutes tendances politiques qui savent qu’après les baisses de dotations de l’Etat, ce nouveau coup de poignard va limiter fortement les projets et ainsi affaiblir encore plus l’économie locale.
Elle passe mal aussi auprès des Associations qui commencent à se mobiliser.
Les Elus Communistes ont dénoncé ce coup de force lors de la dernière session.
Nous continuerons à combattre cette politique que mène Laurent Wauquiez qui vise à faire que l’aménagement du territoire se résume demain à un appui promis, lors de la campagne électorale, à ses amis de droite.
Le compte rendu du séminaire de la droite régionale . . . au Puy en Velay, que nous avons pu nous procurer est éloquent.
Les nouvelles politiques que veut mettre en place la droite sont d’un clientélisme criant.
La basse besogne de la mise en œuvre a été confiée à Brice d’Auvergne, Brice Hortefeux, l’Homme de main de Sarkozy durant plusieurs années et à Etienne Blanc qui a déjà été Vice-Président de la Région, sous…. Charles Millon qui avait à cette époque pactisé avec le FN.
Laurent Wauquiez, veut être le meilleur élève des « Républicains », celui qui ouvre la voie à la recomposition politique avec l’extrême droite.
Depuis son élection et pendant la campagne électorale, celui-ci n’a pas cessé de flirter avec les thèses frontistes.
Résister s’écrit toujours au présent !
C’est vrai contre la « Loi travail » au plan national, c’est vrai en Auvergne Rhône-Alpes face à la politique de la droite régionale.

François JACQUART