Il se pourrait bien qu’il soit en train de se passer quelque chose

mercredi 13 avril 2016
par  PCF Drôme

Mi-mars, le PCF tenait à Paris ses Etats Généraux de la Révolution Numérique, et cela n’est pas sans rapport avec notre actualité, même la plus locale.
Pendant deux jours, les intervenants les plus divers se sont succédé pour expliquer, décortiquer, interroger les mouvements de société dus aux ordinateurs, à Internet, à tous nos réseaux numériques. Et en dire les menaces, les promesses, le réel et l’idéal. En ligne de fond, les mutations du travail, de l’emploi salarié mais aussi plus largement du travail effort humain visant à habiter et modifier le monde.

Car c’est bien à ce niveau qu’il s’agit maintenant de placer le débat. Parmi les milliers de personnes qui ont battu et battent le pavé contre la loi El Khomri, beaucoup étaient là pour défendre les acquis sociaux contre les régressions les plus ignobles et le droit au collectif contre l’individualisation à tout crin.
Mais d’autres, notamment les plus jeunes, avaient souvent la tête à d’autres préoccupations. Autonomie contre surveillance permanente des petits chefs et du reporting.

Possibilité de mettre chacun sa part de génie humain dans son travail contre travail standardisé et sans qualité. Reconnaissance contre management par la peur et déqualification permanente. Coopération et partage contre la lutte des places et le règne de la concurrence.
Tout ceci ne s’oppose pas bien sûr, et tous défilent ensemble. Mais on sent bien qu’il y a plusieurs mouvements dans cette résistance commune à la loi travail, et l’épouvantail de cette loi et du gouvernement soi-disant socialiste qui la porte n’est qu’une première étape dans la construction d’un vaste rassemblement social et politique.
Ce mouvement n’est plus seulement revendicatif, plus seulement défensif, il devient affirmatif ont souligné certains.
Certes, les cortèges sont tournés vers l’avenir et c’est un pas décisif. Mais de quelles affirmations parle-t-on ? De nouveaux droits des salariés, de sécurité sociale professionnelle, de nouveau crédit et de nouveau statut du travail salarié ? Ou de revenu universel de base, de monnaie locale, de communs et d’économie de la contribution ?
Les idées « se maturent » en se confrontant et indéniablement, nous sommes dans l’une de ces périodes de notre histoire où une effervescence féconde s’apprête à nous donner les moyens – si nous en trouvons la force – de renverser la table.

Le numérique est en arrière-plan de tous ces possibles. Ce sont les outils numériques de gestion des entreprises qui permet aux dirigeants de naviguer sereinement dans les eaux sales de nos multiples précarités.
C’est l’ubérisation et le nouveau capitalisme des plateformes internet qui poussent le gouvernement à vouloir détacher les droits individuels du contrat de travail pour les attacher à la personne.
Mais ce sont aussi les progrès dus au numérique qui permettront à l’humanité de poursuivre sur la voie du Progrès malgré les contraintes écologiques, et surtout c’est le numérique et ses réseaux qui délégitiment la grande pyramide fermée de l’entreprise classique et crée l’alternative d’une horizontalité coopérative et ouverte, détachée de l’obsession de la propriété.

Nous avons à construire maintenant l’articulation convaincante des engagements disparates. Et c’est pourquoi il semble bien qu’en s’aliénant tout ensemble les batteurs de pavé et les « hacktivistes » du numérique Gattaz et Valls nous aient rendu le fier service de tracer le premier sillon d’une convergence. Merci les patrons car grâce à vous, comme on l’entendait il y a quelques jours sur la web radio de Daniel Mermet, il se pourrait bien qu’il soit en train de se passer quelque chose.

Il se pourrait bien oui, et on va tout faire pour.

Sébastien ELKA


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

14 novembre - Interdits de rencontrer Salah Hamouri

Interdits de rencontrer Salah Hamouri
La liste dressée par le gouvernement israélien sous (...)

12 novembre - Jean-Luc Mélenchon en colère contre les...

Jean-Luc Mélenchon en colère contre les Insoumis corses
La France insoumise a, en Corse, passé (...)

27 octobre - Le parlement européen attribue de prix Sakharov à " l’opposition vénézuelienne"

Dingue ! lire ici

27 octobre - Parlement européen attibue de prix Sakharov à " l’opposition vénézuelienne"

Dingue ! lire ici

21 octobre - 22 octobre 1941 à Chateaubriant

Voici le texte de la dernière lettre du jeune résistant communiste Guy Môquet, fusillé par les (...)