Gaz de schiste, le retour de la fracturation hydraulique avec TOTAL ?

mercredi 10 février 2016
par  PCF Drôme

On pouvait penser que l’expérience de l’extraction du gaz de schiste par fracturation hydraulique aux USA (Pennsylvanie) et au Canada (Québec) avait servi de leçon pour mettre un terme à cette technique controversée.
Là-bas les riverains des puits de forage protestent contre la pollution des nappes phréatiques.
On pouvait penser que des innovations technologiques pouvaient lever les critiques faites au procédé de fracturation hydraulique et répondre à la question d’une exploitation « propre » du gaz de schiste.

La consultation du site internet de TOTAL confirme que le procédé tant controversé de fracturation hydraulique demeure encore la seule technique d’extraction. La vidéo du site se garde bien de mentionner les dangers du procédé pour les nappes phréatiques.
La loi de 2011 ( gouvernement FILLON) a interdit en France l’extraction du gaz de schiste par fracturation hydraulique, mais laissait ouverte la possibilité d’autres techniques.
Dans la bataille juridique du gaz de schiste, le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a permis au groupe TOTAL de récupérer son permis d’explorer le sous-sol d’un territoire de la Drôme à l’Hérault en passant par l’Ardèche, le Gard et le Vaucluse.
Bien évidement TOTAL a toujours dit qu’il n’utiliserait pas la technique de la fracturation hydraulique, interdite depuis 2011.
TOTAL fait la distinction entre exploration et exploitation des réserves du sous-sol.
La conférence de la COP 21 de Paris a souligné l’urgence de se dégager des énergies carbonées (gaz, pétrole, charbon). On n’est en droit de s’interroger sur la pertinence de poursuivre dans le développement de ce type de source d’énergie.

On nous dira que la France importe son gaz et que le gaz de schiste sera « made in France »…
Les réserves prouvées de gaz conventionnel dans le monde correspondent à près de 55 ans de consommation selon les bases actuelles. L’extraction du gaz de schiste n’est donc pas une priorité énergétique.
Le gouvernement Hollande - Valls ne doit pas céder au lobby de TOTAL.

Gilbert BERTHIER


Rassemblement citoyen à BARJAC (Gard) le Dimanche 28 février (animations à partir de 11 H, marche militante à 14 H) pour dire définitivement NON aux pétrole et gaz de schiste et de souche.