La Révision Constitutionnelle : Très loin d’un geste anodin…

jeudi 7 janvier 2016
par  PCF Drôme

La volonté de François Hollande d’inscrire dans la Constitution la déchéance de nationalité pour les binationaux convaincus de terrorisme, creuse un fossé d’une profondeur inédite au sein de la gauche.

Derrière ce qui ressemble à première vue à une vengeance inefficace contre les crimes odieux du terrorisme, s’installe la remise en cause du droit du sol.
Le soutien du FN à cette annonce voit ainsi ses thèses validées au plus haut niveau.
Une inscription dans la Constitution qui crée deux catégories de citoyens.

Qui peut croire qu’un terroriste puisse craindre d’être déchu de la nationalité française ?
C’est avoir peu confiance en notre République, sa police et sa justice, que d’envoyer dans un pays tiers un terroriste au lieu de l’incarcérer dans notre pays.
La déchéance de nationalité porte atteinte aux principes d’égalité de tous les Français, ne lutte en rien contre l’endoctrinement et le terrorisme. Elle nourrit un air de suspicion malsain sur quatre millions de Français ayant la (mal)chance de posséder deux nationalités.

En quoi, la déchéance de nationalité désarmera des terroristes dont l’objectif est de semer la mort en y perdant la vie ?

En quoi, pour reprendre l’expression du premier Ministre, aura-t-elle la moindre « efficacité pour protéger nos concitoyens » ?

Loin d’être un jeu de rôles, François Hollande et Manuel Valls, confirment leur stratégie visant à attiser les haines, les peurs, les divisions en vue des élections présidentielles prochaines.
Il s’agit à la fois d’une minable manœuvre politicienne sur le dos des principes républicains pour conserver le pouvoir et également d’un choix idéologique profond.
En s’installant sur le terrain de la droite extrême, François Hollande adresse une gifle à toutes celles et tous ceux qui l’ont porté au pouvoir.

C’est à la résistance morale et politique qu’il va désormais falloir s’atteler pour préserver la République des démons identitaires qui la consument à petit feu.

Pierre TRAPIER


Brèves

14 janvier - HUMOUR sur l a crise financière

La crise financière expliquée aux nuls.
C’est pas compliqué dit le spéculateur :
"ce que je perds, (...)

9 janvier - BEAUCAIRE mairie FN

Supprimer les menus de substitution à Beaucaire est inacceptable
lire ici

9 janvier - Mumia Abu-Jamal. Alerte pour sa santé !

Intervenez pour qu’il bénéficie au plus vite de soins médicaux !
lire ici https://www.humanite.fr/mumia

2 janvier - ERDOGAN à Paris le 5 janvier

lire ici

29 décembre 2017 - MELENCHON et THATCHER

JL MELENCHON vient de déclarer dans les ECHOS.
"Nous sommes l’un des derniers pays en procédure (...)

28 décembre 2017 - CHOMEUR suspect ?

Pour le macronisme, le chômeur est un suspect qui doit être étroitement surveillé (Olivier (...)

23 décembre 2017 - CATALOGNE, et maintenant ?

Catalogne : pour un dialogue renouvelé et une consultation populaire
Les résultats des (...)

21 décembre 2017 - MENARD SANS FRONTIERES

Ménard et l’apologie du féminicide : une campagne abominable
lire ici

16 décembre 2017 - FINKIELKRAUT, le problème à la souche

lire ici

13 décembre 2017 -  La "CLAUSE MOLIERE" de Laurent Wauquiez annulée

La « clause Molière » de Laurent Wauquiez annulée en Auvergne-Rhône-Alpes
Le tribunal administratif (...)

4 décembre 2017 - MELENCHON SANS LIMITE

lire le nouvel Obs lire ici et aussi dans le Parisien lire ici
Réaction du PCF après le (...)

22 novembre 2017 - LUC FERRY, ancien ministre del’Education et champion du mépris.es

“Si on supprimait les 15% de quartiers pourris en France, avec des établissements dans lesquels (...)