La Révision Constitutionnelle : Très loin d’un geste anodin…

jeudi 7 janvier 2016
par  PCF Drôme

La volonté de François Hollande d’inscrire dans la Constitution la déchéance de nationalité pour les binationaux convaincus de terrorisme, creuse un fossé d’une profondeur inédite au sein de la gauche.

Derrière ce qui ressemble à première vue à une vengeance inefficace contre les crimes odieux du terrorisme, s’installe la remise en cause du droit du sol.
Le soutien du FN à cette annonce voit ainsi ses thèses validées au plus haut niveau.
Une inscription dans la Constitution qui crée deux catégories de citoyens.

Qui peut croire qu’un terroriste puisse craindre d’être déchu de la nationalité française ?
C’est avoir peu confiance en notre République, sa police et sa justice, que d’envoyer dans un pays tiers un terroriste au lieu de l’incarcérer dans notre pays.
La déchéance de nationalité porte atteinte aux principes d’égalité de tous les Français, ne lutte en rien contre l’endoctrinement et le terrorisme. Elle nourrit un air de suspicion malsain sur quatre millions de Français ayant la (mal)chance de posséder deux nationalités.

En quoi, la déchéance de nationalité désarmera des terroristes dont l’objectif est de semer la mort en y perdant la vie ?

En quoi, pour reprendre l’expression du premier Ministre, aura-t-elle la moindre « efficacité pour protéger nos concitoyens » ?

Loin d’être un jeu de rôles, François Hollande et Manuel Valls, confirment leur stratégie visant à attiser les haines, les peurs, les divisions en vue des élections présidentielles prochaines.
Il s’agit à la fois d’une minable manœuvre politicienne sur le dos des principes républicains pour conserver le pouvoir et également d’un choix idéologique profond.
En s’installant sur le terrain de la droite extrême, François Hollande adresse une gifle à toutes celles et tous ceux qui l’ont porté au pouvoir.

C’est à la résistance morale et politique qu’il va désormais falloir s’atteler pour préserver la République des démons identitaires qui la consument à petit feu.

Pierre TRAPIER


Brèves

13 juin - Le naufrage de l’Europe forteresse

Edito de l’HUMA du 13 mai . Lire ici

12 juin - Réfugiés / Aquarius

Réfugiés/Aquarius : "Face à la dérive italienne, l’UE au pied du mur" (Ian Brossat - PCF)
Par la (...)

9 juin - ITALIE de tous les dangers

lire ici

27 mai - 3 mois de plus pour SALAH HAMOURI ?

lire ici

22 mai - Budget WAUQUIEZ retoqué

Le tribunal administratif de Lyon a annulé une délibération d’avril 2016, qui allouait notamment (...)

19 mai - JF TEALDI sur le service public de TV

Pour faire 3 heures de diffusion en direct sur le mariage d’un sous prince d’Angleterre, le (...)

16 mai - La fille du minstre Ambroise CROIZAT est décédée

Liliane Caillaud-Croizat est décédée. Jeune enfant pendant l’Occupation et la répression des (...)

15 mai - Compteur linky / réseau intelligent et ENR

Amar Bellal de la revue Progressistes
J’observe la quasi hystérie autour des compteurs Linky. Ce (...)

13 mai - Pas de TV pour le PCF. La censure.

Le PCF interdit d’Émission Politique sur France 2, ça suffit !
Le 17 mai, l’Émission Politique de (...)

6 mai - Après le vote chez AIR FRANCE

Je salue le courage des salariés d’Air France qui malgré toutes les pressions ont dit non au (...)

29 avril - Mireiile CLAPOT chausse ses gros sabots

Quels points communs y-a-t-il entre un(e) migrant(e) qui traverse des déserts, des montagnes et (...)

16 avril - Interdit d’entrer en Israêl

Le maire communiste français de Gennevilliers près de Paris s’est vu interdire aujourd’hui l’accès (...)