HÔPITAL DE SAINT-VALLIER : Fermeture des urgences de nuit pendant un mois !

vendredi 26 juin 2015
par  PCF Drôme

Dans un communiqué de presse intitulé "St Vallier : l’Hôpital meurt à petit feu", le Syndicat CGT souligne :
"Nous ne sommes pas un pays du tiers monde et pourtant l’argent manque pour financer les structures vitales pour répondre aux besoins des populations. Les Hôpitaux Drôme-Nord, son personnel médical et paramédical sont en grande détresse au regard des coups durs qui pleuvent depuis plusieurs mois, voire des années sur l’établissement. Un déficit de 7 millions en 2014 et des mesures imposées par les tutelles qui sont le coup de grâce avec la fermeture de 60 lits et la suppression de 80 équivalent temps plein de personnel."
"Aujourd’hui le site de St Vallier est encore dans la tourmente de la restructuration. C’est toute la psychiatrie du site qui devrait être rattachée au Centre Hospitalier Spécialisé de Montéléger. Le service Médecine a dû être déménagé dans la précipitation faute d’investissements pour une mise aux normes du bâtiment et a perdu au passage 10 lits sur 40."
Mais plus grave, le service d’Urgence va fermer la nuit du 20 juillet au 24 août pour permettre à celui de Romans de fonctionner, faute de médecin. Les populations du bassin de vie sont donc priées de ne pas tomber malade entre 20 h et 8 heures du matin à partir du 20 juillet, sinon elles iront gonfler les rangs des files d’attente des autres services d’urgence du département déjà saturés."
Et le Syndicat de questionner : "Nos politiques sont-ils devenus fous pour sacrifier ainsi un bien commun précieux qu’est l’hôpital public garant de l’égalité d’accès aux soins ?"
Le Syndicat CGT a déposé un préavis de grève à partir du 26 juin jusqu’au 24 août et convoqué une Assemblée générale du personnel pour le 25 juin. Et appelle tous les responsables : élus, politiques, population ..."pour qu’ensemble nous fassions vivre l’hôpital, pour que vive notre territoire ».
Propos recueillis par Yvonne ALLEGRET