MATERNITE DE DIE

Le Cabinet de Mme la Ministre de la Santé répond au collectif...
mardi 5 mai 2015
par  PCF Drôme

Par lettre en date du 23 mars 2015, notre Collectif avait saisi Marisol Touraine, ministre de la Santé, pour lui apporter tous les éléments concernant la maternité de Die : situation géographique, améliorations apportées à la maternité depuis décembre 2012, etc.
Le Cabinet de la ministre nous a adressé la réponse suivante :

« Monsieur le Président,

Vous avez souhaité faire part à Madame Marisol Touraine, ministre des affaires sociales, de la santé et des droits de la femme, de vos interrogations quant au devenir de la maternité de Die.
L’accès aux soins dans des conditions optimales de sécurité est une priorité des pouvoirs publics. Aussi, madame la ministre m’a chargé de signaler votre démarche à ses services qui portent la meilleure attention à la situation de cette structure.
Je vous prie d’agréer… » Grégory GUILLAUME.

Dans sa lettre, le Chef de Cabinet n’évoque que la question de la sécurité malgré toute l’attention qu’il dit apporter. Le contenu est d’un flou artistique. Mais enfin, c’est une réponse. Qu’elle ne soit pas satisfaisante est autre chose !

En l’absence de décision précise, le Collectif de Défense de l’Hôpital de Die appelle à la vigilance et à la mobilisation, et demande de se tenir prêt pour une action dans moins de trois semaines. La date et l’heure seront précisées au dernier moment.

Collectif de Défense de l’Hôpital de Die
Le 5 mai 2015