LES ENSEIGNEMENTS DES MUNICIPALES : PAR YANN LE POLLOTEC, MEMBRE DU CN DU PCF

Université d’été (suite)
lundi 29 septembre 2014
par  PCF Drôme

Un travail d’analyse du secteur élections, avec des notes de fédérations sur les débats de l’après municipales, a été effectué pour comprendre et pour agir.

Après le résultat des municipales, le problème n’est pas de refaire le match mais de préparer l’avenir. Ce résultat électoral est une image des rapports de force politique : il ne donne en lui-même, ni le comment, ni le pourquoi.. Elle a pour effet de transposer ces rapports de force dans les institutions par délégation de pouvoir.

Entre 1995 et 2012, la gauche avait conquis des points intéressants (communes, régions, conquête du Sénat) avec une apparition de plusieurs forces de gauche. A partir de la fin 2012, l’abstention importante dans les élections partielles, l’effondrement du PS, la montée du FN, la stagnation de la droite, une rupture aux élections émerge par les citoyens de l’électorat populaire et de gauche. A l’opposé, celui de droite émet un vote sanction.

Encore en 2008, les questions électorales tournaient autour des préoccupations sociales, de développement économique, de sécurité. Mais un leitmotiv principal se développe : « ces élections ne changeront rien à ma vie », dixit les électeurs.

L’abstention est le symptôme d’une crise institutionnelle et civique importante. Cynisme, individualités, constat d’impuissance politique et des institutions, de la commune à l’Etat, jouent un rôle important dans l’abstention.

Plusieurs questions demeurent : est ce que la démocratie participative est attendue par les citoyens ? Est-ce le seul moyen de les approcher ?
La focalisation univoque, soit sur les enjeux locaux, soit sur la critique politique gouvernementale, ont conduit à l’échec.

A contrario, les listes ayant donné du sens en conjuguant les luttes rassembleuses sur les enjeux territoriaux et sur la contestation de l’austérité ont permis de gagner les élections.

De plus, plusieurs problèmes vécus et confrontés par les communistes ont été évoqués sur la question du rassemblement, le combat des valeurs, la bataille pour la reconstruction de conscience de classe dans les quartiers populaires, l’aggravation de la situation sociale et la réponse à l’urgence sociale.

Avec le temps, le clivage gauche/ droite disparaît au profit d’une confusion politique et du désintérêt politique. Les citoyens sont entrés dans le flou politique. Ces résultats sont l’expression d’une situation politique bloquée et d’une grave crise de régime.

Le PCF se doit d’être force de propositions, au plus près des citoyens, en totale démocratie pour tendre vers la VIème République.


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

4 décembre - MELENCHON SANS LIMITE

lire le nouvel Obs lire ici et aussi dans le Parisien lire ici
Réaction du PCF après le (...)

22 novembre - LUC FERRY, ancien ministre del’Education et champion du mépris.es

“Si on supprimait les 15% de quartiers pourris en France, avec des établissements dans lesquels (...)

21 novembre - MAROC. Mortes pour quelques sacs de farine

lire ici

14 novembre - Interdits de rencontrer Salah Hamouri

Interdits de rencontrer Salah Hamouri
La liste dressée par le gouvernement israélien sous (...)

12 novembre - Jean-Luc Mélenchon en colère contre les...

Jean-Luc Mélenchon en colère contre les Insoumis corses
La France insoumise a, en Corse, passé (...)