AVEC UNE MOBILISATION CITOYENNE ET LES ELUS FRONT DE GAUCHE REFONDONS L’EUROPE !!

mercredi 21 mai 2014
par  Remy GARNIER

Jeudi 15 mai avait lieu à la MJC Jean Moulin de Bourg-Lès-Valence, une réunion publique organisée à l’initiative du Comité local Front de gauche « Au cœur de ma ville ». Une trentaine de personnes étaient venues écouter Pierre Trapier, élu PCF à Portes-Lès-Valence et candidat sur la liste conduite par Marie-Christine Vergiat, afin de connaitre et d’approfondir les enjeux des élections européennes.

Après avoir rappelé que le Front de gauche était la seule formation à gauche proposant la refondation de l’Europe, Pierre a formulé le vœu que le Parlement européen ait davantage de pouvoirs que ce qu’il n’en a aujourd’hui. Il nous a informés que, selon un consensus social-libéral, 68 % des directives étaient votées par les députés PS et la droite, dénonçant notamment le paquet ferroviaire dont personne ne parle et la libéralisation des services publics comme La Poste ou le secteur de l’énergie. Ce qui à terme va entrainer des conditions de travail dégradées pour les agents et des services moins bien rendus pour la population.

La volonté des dirigeants des Etats-Unis d’Amérique et d’une partie des gouvernants européens d’instaurer un Grand Marché Transatlantique a aussi été évoquée au cours de cette réunion publique. Ce traité taillé sur mesure pour la défense des intérêts des multinationales, concernerait prés de 800 Millions d’habitants et là également il n’est que peu fait état de cette problématique. Essaierait-on une fois de plus d’éloigner le peuple des choses qui le concerne directement et qui aura des répercussions sur sa vie quotidienne : arrivée en masse de la malbouffe, monopole des grands semenciers, fin de l’exception culturelle française.

La question du chômage touchant plus de 27 Millions d’européens, dont de nombreux jeunes a été abordé. Les candidats et élus du Front de gauche proposent une alternative aux politiques d’austérité car elles sont inefficaces et n’ouvrent aucunes perspectives.

Pierre a exprimé la volonté des candidats Front de Gauche aux européennes de réorienter le rôle de la Banque centrale européenne (BCE). Celle-ci devant prêter directement aux états plutôt qu’aux banques. Il faut également définir quelle croissance nous voulons (pas celle basée exclusivement sur la compétitivité) et quelle politique monétaire nous devons mettre en place (pas au bénéfice des banques).

Après les traditionnels échanges avec l’auditoire nous avons célébré dans la convivialité et autour d’un repas partagé, la première année d’existence du Comité local Front de gauche « Au cœur de ma ville » de Bourg-Lès-Valence.

Remy GARNIER