FRANCIS WURTZ À ROMANS CE 15 MAI SALLE CHARLES MICHELS

mercredi 21 mai 2014
par  Giron Claudine

Député européen de1979 à 2009. Pendant cette période, président du groupe parlementaire GUE/NGL (Gauche Unitaire Européenne / Gauche Nordique Verte) auquel adhère le Front de Gauche dont le Parti Communiste. il nous démontre à quel point il est important de voter à ces élections. Jamais on n’avait vu les médias commencer une campagne à seulement deux semaines de l’élection. Une seule chose semblant les intéresser, le Front National l’emportera-t-il ? Francis dénonce des idées fausses qui se propagent et la désinformation qui participent dangereusement à un climat de démission des peuples européens, par ailleurs de plus en plus écrasés par l’austérité.

Le parlement européen n’aurait aucun pouvoir. ? c’est faux ! Toutes les directives passent par les mains des parlementaires européens. Quand un traité est signé on ne peut pas le rompre. Par exemple le groupe G. U.E. s’est fortement opposé à la directive sur le détachement des travailleurs en Europe visant à fournir des travailleurs bon marché au patronat. Mais cette honteuse directive a été acceptée parce que la droite, une partie des socialistes et les verts, l’ont voté !. D’où l’importance de bien choisir nos députés européens, ceux qui défendent, non pas la finance, mais les droits des peuples. Oui La commission européenne a du pouvoir. Elle vote la censure contre la force nucléaire, elle peut aussi refuser le traité transatlantique qui est un enjeu de tous les jours avec de graves conséquences sur nos vies.

On va vers une « chambre brune », dit-on ? Les dés sont jetés ? C’est faux ! Après les municipales, les médias nous abreuvent de ces idées-là. De quoi décourager tous nos démocrates ! Or les derniers sondages d’opinions effectués dans les 28 pays européens, confirment de semaine en semaine, que cette situation est en train de changer. Mme Lepen et l’extrême droite seraient en difficulté pour constituer leur groupe, arriveraient derrière notre groupe GUE ! Avec les députés de résistance que nous présentons, nous sommes en nette progression dans les sondages. Les peuples n’en peuvent plus. Ils remettent sérieusement en cause le modèle européen actuel.

On ne tient pas compte de nos votes ? Oui depuis 2005 la confiance en a pris un coup ! Mais cela va changer : Il y a un nouveau rapport de force qui monte en puissance dans les 28 pays européens : 60% des « sondés » ont dit : il y a moyen de faire autrement, 51% ne veulent plus de cette politique d’austérité. La situation de la GRECE est tellement dramatique que les autres européens voient ce qui arrive aussi chez eux. Cette politique conduit à la catastrophe. La personne d’Alexis TSIPRAS devient emblématique en Grèce mais aussi dans toute l’Europe. Il est l’incarnation de la lutte du peuple Grec. IL sera notre candidat à la présidence de la communauté européenne (il soutient notre députée du SUD/EST Marie Christine Vergiat de la G.U.E .
Les « 3 » R de Francis :

REFUSER l’Europe de la pauvreté, du chômage, de l’inégalité entre les hommes et les pays, l’ écart trop grand d’un pays à l’autre .

RASSEMBLER non seulement au sein de notre parti, mais aussi s’allier avec toutes les autres forces de progrès et d’humanité, changer nos relations, nos rapports avec nos partenaires.

RECONSTRUIRE la démocratie, reprendre le pouvoir de l’argent pour le réorienter. Revoir la banque centrale européenne qui ne doit pas être au service des banques mais aux investissements publics pour de nouvelles priorités.

Les questions du public ont été nombreuses et intéressantes, elles pourraient faire l’objet d’un autre résumé. Merci à FRANCIS WURTZ pour nous avoir redonné « la pêche 

Aux questions venant de la salle Francis Wurtz répond :
A propos des droits de la femme, depuis plus de 10 ans déjà avec l’aide de personnalités comme Gisèle Halimi et d’autres, dans chaque pays européen un bilan a été fait . Aujourd’hui notre groupe GUE a les meilleures propositions, est le meilleur point d’appui pour la défense des droits des femmes.

Sur la question des plus démunis, Marie Christine Vergiat sans cesse parcourt les terrains , dénonce et propose des solutions . Actuellement tous les pays européens remettent en cause le modèle actuel. Les sondages montrent qu’une majorité accuse les politiques d’austérité et pensent de plus en plus qu’une autre politique est possible . Dans le même temps nos médias et le pouvoir en place, continuent à laisser croire que c’est inévitable. Le groupe GUE est celui qui refuse l’austérité, dénonce l’histoire de la dette à rembourser. Le peuple grec est dans un état lamentable prêt à craquer ( une dette qui est passée de 112%% au début à 150% actuellement)

D’autres questions sur la nécessité de renforcer notre parti communiste de l’intérieur, sont posées pour s’informer, pouvoir à notre tour faire connaitre les députés dont nous avons besoin. Francis Wurtz affirme qu’il ne s’agit pas de renforcer seulement le Parti Communiste et rester entre nous ; au contraire il faut’ un élargissement , travailler ensemble.
Dans le groupe européen c’est ce qui se fait. Il y a des communistes mais aussi des écologistes nordiques, et même des socialistes.