APRES LE REFUS DE LA MUNICIPALITE DE BOURG-LES-VALENCE D’UNE SALLE DE REUNION A L’AFPS

lundi 28 avril 2014
par  Johny BESSY

Quand l’intérêt communal nuit à la liberté d’information

Quelques jours après son élection à la Mairie de Bourg lès Valence, Madame Marlène Mourier invoque la notion d’intérêt communal et, au nom de ce nouveau concept, empêche ses concitoyens d’être informés.


RASSEMBLEMENT DE PROTESTATION CONTRE UN REFUS... par PCF-DROME

Rappel des faits :

Le 7 février 2014, un membre du CA de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS), résidant à Bourg lès Valence, demande à la Mairie le prêt d’une salle pour une rencontre avec 4 Palestiniens qui effectuent une tournée en France pour témoigner sur leur vie quotidienne.
Le 10 février, un courriel confirmant la réservation de la salle François Mitterrand est envoyé par le secrétariat du sénateur maire Bernard Piras.

  • Le 9 avril, soit 3 jours ouvrables avant la tenue de la réunion, le secrétariat de Madame le Maire notifie téléphoniquement le refus de prêt en invoquant "le risque de trouble à l’ordre public".
  • Le 11 avril, suite à notre demande, Madame le Maire notifie par écrit le motif de son refus en indiquant que : l’objet de la réunion n’étant pas d’intérêt communal, le prêt de cette salle, dans ce cadre précis, ne serait pas opportun".
  • Enfin, le 14 avril, lors de la séance du Conseil municipal, Madame le Maire justifie son refus en indiquant qu’elle "allait remettre en place la gratuité pour les Bourcains et que les autres devraient payer".

Faut-il que Madame le Maire soit peu sûre de la légitimité de son refus pour, en l’espace de 5 jours, changer 3 fois de motifs pour justifier sa décision !

Qu’en est-il de ce vieux principe républicain qui veut qu’un nouvel élu assume les engagements pris par son prédécesseur ?

Enfin, où commence et où s’arrête "l’intérêt communal" ?
- L’information sur la politique internationale dont les effets se font sentir jusqu’au citoyen est-elle d’intérêt communal ?
- La défense des droits humains est-elle d’intérêt communal ?
- La lutte pour les droits des femmes est-elle d’intérêt communal ?

Pour réagir face à cet abus de pouvoir qui constitue une entrave au droit à l’information et à l’action des associations, les organisations soussignées appellent à un grand rassemblement

Lundi 28 avril 2014 à 18 h
Place de la Mairie de Bourg lès Valence

Le 21 avril 2014

Premiers signataires : AFPS 07/26 ; Artisans du Monde ; ASTI Valence ; Collectif de Soutien aux Sans Papiers et Sans Droits 26/07 ; EELV de BLV ; MRAP 26 ; NPA ; PCF ; Front de Gauche de BLV ;