1er juillet 1943 – 1er juillet 2013 

lundi 8 juillet 2013
par  PCF Drôme

70ème anniversaire de l’arrivée d’Aragon et Elsa Triolet à St-Donat}

Une foule de donatiens et drômois convergeait ce 1er juillet vers la maison du 1, Impasse Aragon et Elsa Triolet au cœur du village. Là, le couple clandestin sous le nom d’Andrieux vécut de juillet 1943 à septembre 1944. Ils s’attelèrent à poursuivre leur œuvre d’écrivains doublée d’une activité résistante dans le milieu des intellectuels en relation avec Lyon, Grenoble, Valence, Paris… (voir La Drôme en armes et Les Etoiles conservées aux Archives départementales)

Certains témoins de cette époque pleine de dangers étaient là : Michel Bret, fils de la famille qui hébergea le couple, Monsieur Lenoir qui fut le chauffeur d’Aragon, Monsieur Bard, résistant de St-Donat, les enfants du couple Chancel, pharmaciens résistants ayant joué un grand rôle dans le réseau résistant ainsi que des personnalités représentant les associations et élus : Monsieur Chaléon, maire du village, M. Jean sauvageon, organisateur de la cérémonie et représentant la SALAET (Société des amis d’Aragon & E. Triolet), Mme Anne Laurent, présidente de l’association du Patrimoine donatien, M. J-Louis Bonnet, Conseiller général du canton, M. Ferlay, Conseiller régional, M. Weiss, directeur de l’ODAC (Office départemental des Anciens Combattants), des représentants du préfet et de l’Inspection académique…

Après un arrêt devant l’ancienne pharmacie Chancel, nous prîmes la ruelle qui monte au Palais delphinal où furent évoqués ces temps troublés par une exposition sur Aragon et Elsa Triolet, par « La rose et le réséda » récité par des élèves et les célèbres poèmes d’Aragon chantés par Jean Ferrat.

E. LAFUMAS