CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE –REDUCTION BUDGETAIRE – SUPPRESSION DE POSTES

lundi 8 juillet 2013
par  PCF Drôme

RASSEMBLEMENT
DEVANT L’AGENCE REGIONALE DE SANTE – 25 JUIN

A L’APPEL DES SYNDICATS CGT – FO – CFDT

Les syndicats protestent contre les suppressions de postes de personnel, les réductions des mensualités de remplacement, la réduction de l’enveloppe pour paiement des heures supplémentaires, les remplacements des départs en congés de maternité à hauteur de 75% qui conduisent à une dégradation de la qualité des soins et des conditions de travail.

Pour les organisations syndicales ces réductions budgétaires sont injustifiées :

L’Hôpital est un établissement dynamique : ouverture de nouveaux services, création de nombreux lits, un plus grand nombre de patients accueillis, un plus grand nombre d’ actes… Alors que l’augmentation importante de l’activité justifierait des créations de postes de personnel, c’est le contraire qui se produit, le budget n’évoluant que de 2 à 2,5% ne permet pas de maintenir les effectifs ;

Les problèmes financiers sont survenus suite aux travaux de mise en conformité. L’Etat oblige à faire des travaux mais ne subventionne pas.
Le personnel est d’autant plus surpris de cette réduction budgétaire qu’il a consenti des efforts avec le « Protocole de Résorption de l’Emploi Précaire » signé entre les organisations syndicales et la direction en juillet 2009, où il a concédé 3 jours de RTT. Alors que le taux de personnel précaire reste élevé avec 426 contractuels sur 2266 agents.

Les organisations syndicales CGT, FO, CFDT demandent l’arrêt immédiat des suppressions de postes.

La CGT demande la suppression de la Tarification à l’Activité –T2A- qui favorise la logique budgétaire au dépend de celle de la qualité de la prise en charge des patients, des moyens financiers pour assurer le remboursement des emprunts contractés pour la construction de nouveaux bâtiments, des nouveaux travaux (35 millions) évoqués par l’ARS (1). Pour l’organisation syndicale, ils ne peuvent être financés par la suppression de personnel.

Y Allegret