Congrès national de Femmes solidaires

mercredi 20 février 2013
par  PCF Drôme

L’Espace Charenton à Paris a accueilli plus de 300 femmes, venues de partout en France pour le congrès de Femmes solidaires, un weekend intensif et inspirant. Parmi les invités, des hommes de l’association féministe Zeromacho, la ministre des droits des Femmes Najat Vallaud-Belkacem, Marie-Georges Buffet, ancienne ministre des sports et de la jeunesse, et des femmes de la planète : un reflet du thème du congrès « Pour un féminisme populaire et universel ».

Des tables rondes concernant le droit des femmes à disposer de leurs corps ont suscité beaucoup d’émotion : les nombreuses menaces aux centres d’IVG et les maternités, le débat autour du mariage pour tous et l’accès à la PMA, la marchandisation du corps par la prostitution, la GPA... Tous ces sujets sont des thèmes récurrents mais des avancées restent à faire.

Des ateliers traitaient des sujets d’actualité : être féministe dans un monde en crise, discriminations et violences, éducation non sexiste et non violente, travailler en réseau ­un outil important pour faire entendre la voix des femmes.

Femmes solidaires mènent des projets solidaires en Inde, Ethiopie et au Japon. Des amies de ces pays ont parlé de l’évolution de ces projets et l’influence positive sur la vie des femmes et des filles des pays qu’ils apportent.

Femmes solidaires est fondatrice d’un réseau international féministe et laïque. Dans un monde où l’influence insidieuse de la religion fait enlever la dignité et l’indépendance des femmes, la laïcité est vitale pour promouvoir l’égalité femmes/hommes.

Le nouveau collectif national a été élu et la présidente, Sabine Salmon, reconduite dans ses fonctions. ◼


Dans le cadre du 8 mars, « Journée internationale des femmes », Femmes solidaires organise une table ronde/débat sur la prostitution
salle 31 de la Maison des Sociétés
à Valence
le mercredi 6 mars de 18 h à 20 h.


Navigation

Articles de la rubrique