Mobilisation des salariés des organismes sociaux pour une revalorisation des salaires

mercredi 20 février 2013
par  PCF Drôme

Depuis l’année 2010, aucune augmentation générale des salaires n’a été observée. Et pourtant à la Réunion Paritaire Nationale, le directeur n’était porteur d’aucune proposition. L’ensemble des organisations syndicales représentants les employés et les cadres ont appelé à une journée de grève jeudi 7 février.

Sur la base de plusieurs revendications communes reprises dans le préavis remis à la direction, l’augmentation de la valeur du point d’indice devient urgente pour résorber les 12 % de perte de pouvoir d’achat subis en 10 ans et pour répondre aux besoins du personnel face aux multiples augmentations de toutes sortes.

La CGT revendique :

Une revalorisation de la valeur du point au 1er janvier 2013 qui ne saurait être inférieure à 6 %, soit le cumul de l’inflation officielle pour 2010, 2011, 2012, et pour tendre vers une revendication du salaire minimum à 2000 euros pour tous,

300 euros pour tous les agents de l’institution au titre de rattrapage de la perte du pouvoir d’achat des années antérieures.


► Sur tout le territoire national...

« Dix ans qu’à la Sécurité sociale il n’y avait pas eu d’appel unitaire à dix organisations syndicales », c’est ainsi que les cinq branches de la « Sécu » étaient en grève le 7 février. Salaires, classifications, effectifs, conditions de travail et la fin des restructurations étaient au centre des mobilisations.