« Vite, le redressement productif contre les prédations de la finance »

mercredi 28 novembre 2012
par  PCF Drôme

Nous portons à votre connaissance la rencontre pour l’industrie, à Lille, le 24 novembre, avec des militants, des syndicalistes, des salaries de l’industrie, des élus. Et la lettre de Pierre Laurent à François Hollande pour « entreprendre très vite une véritable action de redressement productif à Florange contre les prédations de la finance ».

Ces initiatives comme les centaines de diffusion de tracts aux portes des entreprises, les rencontres avec les salariés en lutte sont partie prenantes du débat préparant le 36eme Congrès de notre Parti.

Que propose le texte de la base commune, sur ce sujet ?

« La crise a accéléré la destruction de sites de production entiers et l’abandon de savoir-faire industriels laissant des centaines de milliers d’ouvriers sur le carreau . C’est insupportable ! Nous voulons continuer à produire, et nous n’acceptons pas ce gâchis humain, social et économique que veulent imposer les grandes multinationales dans leur course à la concurrence. Vivre et travailler au pays, le slogan n’est pas d’aujourd’hui. Nous voulons mettre en œuvre d’autres modèles de gestion que ceux du capitalisme financiarisé, gagner une politique industrielle s’appuyant notamment sur des filières stratégiques cohérentes, organiser la coopération entre les sites de production comme le proposent souvent les organisations syndicales, et favoriser les circuits courts qui économisent le planète ; Nous voulons instaurer un droit de préemption pour les salariés sur leur outil de travail. Dans plusieurs secteurs stratégiques, mis à mal par les logiques capitalistes, nous poserons la question de nationalisations. »

On ne saurait trop conseiller d’en débattre, comme à Lille, avec les adhérents, les militants syndicalistes, les salariés, et tous ceux et celles qui cherchent eux aussi des réponses pour s’opposer à la casse des industries et des services, aux licenciements, au développement de la précarité, à la pression permanente sur les salaires. Ce texte est amendable. Plus nombreux seront les échanges, les contributions, plus il correspondra à ce qu’attendent les citoyens, plus il permettra de rassembler et ainsi d’être plus fort pour imposer une autre politique.

YA


Brèves

16 mai - Le peuple Brésilien relève la tête

Le président facho Jair Bolsonaro a traité avec mépris les manifestants qui ont envahi les rues du (...)

26 janvier - L’Allemagne écolo ?

L’Allemagne s’achemine vers un arrêt de l’exploitation du charbon pour sa production d’électricité (...)

11 janvier - LABAUME est remplacé par nomination

Les lecteurs du Dauphiné auront appris, hier 10 janvier, que Patrick Labaune n’est plus (...)

6 janvier - Favorables au retour de l’ISF

Plus des deux tiers (77%) des Français sont favorables au rétablissement de l’impôt de la (...)

28 décembre 2018 - ESPOIR pour MUMIA ?

Lire l’HUMA ici

19 décembre 2018 - TROP CON ?

Gilles Le Gendre, président du groupe LREM à l’Assemblée
« Nous avons insuffisamment expliqué ce (...)

18 novembre 2018 - Déclaration de l’AFPS

L’adoption de la loi sur "l’État-nation du peuple juif", l’accentuation de la colonisation, de la (...)

14 novembre 2018 - Le gouvernement cubain a annoncé ...

Le gouvernement cubain a annoncé mercredi qu’il retirait ses médecins du Brésil, après les menaces (...)