L’école un enjeu essentiel pour les législatives

mercredi 6 juin 2012
par  PCF Drôme

La campagne des législatives et les candidats du Front de Gauche doivent renouveler leur soutien aux parents et aux enseignants quant aux combats qu’ils mènent pour la réussite de tous. Une fois élus, ils continueront le combat pour la défense de l’école publique !

Si une forte majorité de députés de gauche siège à l’assemblée, il devront prendre ensemble des lois pour une école juste de la République... Il faudra aussi abroger les lois imposées par la droite pour qu’il n’y ait plus de précarité pour les profs.

Il faudra se battre pour une autre reforme des STI (sciences et technologies industrielles) et STG (sciences et technologies de la gestion ) pour donner plus de moyens aux Lycées concernés et poursuivre la formation jusqu’a la réussite du diplôme.

Il faut une reforme progressiste de l’école qui améliore les conditions de travail et d’étude. Il est urgent de rétablir une formation des enseignant qui réponde à l’enjeu de la complexité des savoirs.

Les députés Front de Gauche se battront pour mettre en œuvre leurs 12 propositions : garantir la stabilité du statut de fonction public d’État, lutter contre l’échec scolaire et surtout chercher quelles en sont les causes : sont-elles sociales ou sont-elles dues à l’inégalité des chances ? Rétablir l’école dès 2 ans et lutter contre les jardins d’éveil. En finir avec la privatisation de l’Éducation nationale. Il y a besoin de plus de personnel qualifié pour enseigner, et de rétablir une cohérence afin que les parents puissent trouver toutes leurs places au sein de l’école. Engager rapidement la construction du service public dans ses missions prioritaires, pour l’égal accès au savoir de tous les jeunes. Soustraire les services publics de recherche et d’enseignement supérieur au champ de négociation de l’OMC. Abroger la loi LRU et le Pacte pour la recherche . Supprimer l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (AERES), qui juge de la production scientifique sur des critères de diffusion qui, au final, sont de nature marchande, et ne permettent de juger ni de la qualité d’un article, ni de celle du support qui le reçoit.

Extrait de la lettre de l’Ecole éditée par le PCF http://13.pcf.fr/24638
Le secrétariat du réseau école : reseau.ecole-pcf@orange.fr