Les réflexions douces amères d’YA
Mariton en Campagne

vendredi 20 janvier 2012
par  YA

A Die, il fait l’éloge du maire UMP. « Je sais que tu as mis du cœur à l’ouvrage concernant l’hôpital. Tu y travailles beaucoup et cela a abouti au prolongement de la maternité et de la chirurgie ». Quelle hypocrisie !!! Les membres du Comité de défense de l’hôpital et tous ceux et celles qui se sont mobilisés ont dû apprécier… C’est depuis décembre 1986 qu’ils multiplient les initiatives : campagnes de pétitions, rassemblements, manifestations…. N’est-ce pas surtout à cette mobilisation citoyenne que la maternité qui devait être fermée le 1.5.1987 est toujours en activité 25 ans après ? Que l’hôpital a bénéficié d’une subvention ?

A Crest, il inaugure à quelques mois des élections un hôpital tout neuf. Nous nous réjouissons pour les usagers et pour le personnel (à condition qu’il soit en nombre suffisant). C’est plus confortable, plus agréable des locaux fonctionnels, mais nous nous posons la question : pourquoi un établissement neuf à Crest et pas de subvention pour des travaux à l’hôpital de Buis les Baronnies qui ne répond plus aux normes de sécurité et ce malgré de très nombreuses initiatives de notre ami JP Buix , maire de cette commune ? Est-ce en signe de remerciements pour avoir favorisé la ville dont il est maire que le député UMP dresse des lauriers à l’ARS ? « Dans la période actuelle, il y a heureusement un peu de cœur dans les politiques publiques ».

Ou est-ce que monsieur le député UMP veut faire oublier que c’est le gouvernement qu’il soutient qui a mis en place les Agences régionales de santé (ARS) qui accélèrent les restructurations, les concentrations, les partenariats publics-privés, qui en fait décident de la vie ou de la mort d’un service, d’un hôpital ?

DES DECISIONS QUE N’EVOQUE PAS LE CANDIDAT EN CAMPAGNEE

Chaque année, les budgets alloués aux établissements sont maintenus en dessous des besoins réels. Le gouvernement au nom du déficit qu’il organise, exige réduction de personnel, suppression de lits, voir fermeture de services, d’hôpitaux…

La mise en place de la tarification à l’activité (T2A) qui finance les établissements en nombre d’actes réalisés, impose une gestion uniquement comptable. S’ils ne veulent pas aggraver le « déficit », les établissements sont dans l’obligation de réaliser toujours un plus grand nombre d’actes, de diminuer la durée du séjour afin de libérer des lits.

Le gouvernement expérimente dans 26 départements, le projet d’aide au retour à domicile, dit « PRADO » visant à proposer aux parturientes de plus de 18 ans, de quitter la maternité 48 heures après l’accouchement, pour être suivies à domicile par une sage femme libérale. Est-ce que le gouvernement s’est assuré que ces dernières seront en nombre suffisant sur tous les territoires ? Certainement pas ! Sa préoccupation majeure n’est-elle pas de faire des économies et surtout créer les conditions de transférer le maximum de soins sur le privé.

C’EST UNE TOUT AUTRE POLITIQUE QUE PROPOSE LE FRONT DE GAUCHE

Quelques extraits du Programme « l’humain d’abord ».

- Nous mettrons fin, en priorité, aux fermetures et démantèlement des hôpitaux, des maternités, des centres de soins IVG. Nous garantirons l’accès effectif et gratuit à la contraception et à l’IVG.

- Nous abrogerons la loi Bachelot et la loi de 2003 instituant la tarification à l’activité (T2A)

- Nous investirons massivement pour redonner à l’hôpital public les moyens nécessaires à une politique de santé de qualité.

- Nous établirons le remboursement intégral à 100 % des dépenses de santé couverte par la Sécurité Sociale en y incluant les lunettes, soins dentaires. Les mutuelles seront orientées principalement sur les questions de prévention ».

Dans l’introduction au « Programme du Front de gauche » les partis et organisations signataires précisent « Ce livre aspire en premier lieu à être enrichi, discuté, contesté même. Il veut provoquer et nourrir le débat politique sans lequel il n’est pas de démocratie adulte, condition d’un peuple émancipé. »

Y.A.


Brèves

14 janvier - HUMOUR sur l a crise financière

La crise financière expliquée aux nuls.
C’est pas compliqué dit le spéculateur :
"ce que je perds, (...)

9 janvier - BEAUCAIRE mairie FN

Supprimer les menus de substitution à Beaucaire est inacceptable
lire ici

9 janvier - Mumia Abu-Jamal. Alerte pour sa santé !

Intervenez pour qu’il bénéficie au plus vite de soins médicaux !
lire ici https://www.humanite.fr/mumia

2 janvier - ERDOGAN à Paris le 5 janvier

lire ici

29 décembre 2017 - MELENCHON et THATCHER

JL MELENCHON vient de déclarer dans les ECHOS.
"Nous sommes l’un des derniers pays en procédure (...)

28 décembre 2017 - CHOMEUR suspect ?

Pour le macronisme, le chômeur est un suspect qui doit être étroitement surveillé (Olivier (...)

23 décembre 2017 - CATALOGNE, et maintenant ?

Catalogne : pour un dialogue renouvelé et une consultation populaire
Les résultats des (...)

21 décembre 2017 - MENARD SANS FRONTIERES

Ménard et l’apologie du féminicide : une campagne abominable
lire ici

16 décembre 2017 - FINKIELKRAUT, le problème à la souche

lire ici

13 décembre 2017 -  La "CLAUSE MOLIERE" de Laurent Wauquiez annulée

La « clause Molière » de Laurent Wauquiez annulée en Auvergne-Rhône-Alpes
Le tribunal administratif (...)

4 décembre 2017 - MELENCHON SANS LIMITE

lire le nouvel Obs lire ici et aussi dans le Parisien lire ici
Réaction du PCF après le (...)

22 novembre 2017 - LUC FERRY, ancien ministre del’Education et champion du mépris.es

“Si on supprimait les 15% de quartiers pourris en France, avec des établissements dans lesquels (...)