Le gouvernement de Nicolas Sarkozy veut tuer la Confédération Nationale du Logement (CNL)

jeudi 17 novembre 2011
par  Alice BOCHATON

Frédéric Lefebvre, secrétaire d’Etat au Commerce, Artisanat, PME, Tourisme et Consommation vient de retirer l’agrément d’association de consommateurs à la CNL, agrément qui lui était octroyé depuis 1980.

Cette mesure est lourde d’implication pour cette association nationale et les dizaines de milliers de locataires et de demandeurs de logements qu’elle représente. Par cette mesure la CNL ne pourra plus défendre en justice les locataires dont les droits sont bafoués.

Le retrait de l’agrément entraîne également la suppression de la subvention d’Etat de 270 000 euros qui lui était attribuée.
Il ne fait aucun doute que cette décision est une mesure de rétorsion politique contre une des principales associations de défense des locataires.

Pour mémoire je veux rappeler quelques chiffres éloquents :

- Lors de la toute récente élection nationale des représentants des locataires dans chaque organisme public de logements sociaux, la Confédération Nationale du Logement a progressé et confirme qu’elle est la première association de locataire en France, et de loin !

- La CNL c’est 89 fédérations départementales ; c’est une présence impliquée dans la plupart des CESR régionaux et au Conseil Economique et Social national ; ce sont 21 associations régionales ; près de 4640 associations locales dans les quartiers ou les villes. Ce sont des centaines de permanences ouvertes à tous les locataires du logement social ou privé.

Depuis quelques temps la CNL est la cible des bailleurs publics et des propriétaires qui jugent notre organisation encombrante, remuante et portant un projet fort pour le droit au logement pour tous.

A la tête du Secrétariat d’Etat, Hervé Novelli, puis aujourd’hui Frédéric Lefebvre ont inventé tous les prétextes pour tenter de justifier cette décision, prétendant par exemple que la CNL n’avait pas les 10.000 membres cotisants indispensables, alors qu’elle en a 70 000 et qu’elle est un interlocuteur reconnu par de très nombreuses communes !

Par la décision de Mr Lefèvre, y-a-t-il la volonté du gouvernement de se choisir des interlocuteurs plus malléables et moins combatifs ?

De nombreux médias ont évoqué cette sanction : le « Canard Enchaîné » ; Antenne 2 ; France Info ; l’Humanité, Libération, les quotidiens régionaux. Affluent vers nous de nombreux messages ou copies d’intervention de soutien de mairies ou de parlementaires.

Cette solidarité nous conforte à ne pas nous taire ni ne nous fera stopper notre combat pour la construction de logements sociaux de qualité, en nombre et abordables.

Cette sanction ne nous fera pas cesser de proposer un autre financement pour le logement social alors qu’une partie des fonds du Livret A pour le logement social va être détourné pour combler les pertes des emprunts toxiques de Dexia !!

Au nom de la direction nationale de la CNL, je réaffirme notre exigence de voir le gouvernement revenir sur cette décision inique dans une période où frappe durement la crise et où le manque de logement est criant partout sur le territoire.

Dans la Drôme et l’Ardèche, malgré la très fragile et courte période d’interdiction des expulsions hivernales, nous continuons à agir auprès des tribunaux quand les agissements de propriétaires mal intentionnés le nécessitent ; auprès de divers organismes et instances locales pour défendre les intérêts des locataires.
Nous poursuivons nos contrôles de charges et nos batailles pour faire rembourser les charges indues, nous accompagnons dans leur démarche les familles qui n’arrivent pas à trouver un logement.

Je conclurai en soulignant que les échéances électorales de 2012 qui s’approchent nécessitent un vrai débat sur le fond et nous entendons contribuer à pousser les partis politiques à débattre des mesures qu’ils entendent prendre pour le droit au logement.

Alice Bochaton - Secrétaire confédérale de la CNL


Pour contacter la CNL dans la Drôme et l’Ardèche : Maison des associations, rue st jean, 26000 Valence 04.75.56.68.04 cnl.26@wanadoo.fr cnl.26@wanadoo.fr