Les frontières de l’Espace Schengen : photos et cartographie au Centre du Patrimoine Arménien de Valence

lundi 10 octobre 2011
par  Jean-Michel BOCHATON

Comme à l’accoutumée, le Centre du Patrimoine Arménien de Valence (CPA) accueille une exposition de grande qualité en ce début octobre.
Ce jeudi , beaucoup de monde se pressait pour le vernissage intitulé : "Open Space, les nouvelles frontieres de l’Europe".

Le "CPA" est un lieu unique en France : tout à la fois un centre d’interprétation portant sur le génocide arménien et sur l’épopée de la diaspora arménienne valentinoise que l’on peut visiter.

Complémentairement le CPA se veut ouvert sur les thématiques contemporaines liées à l’exil, les déplacements de population, les génocides, les migrations au travers de nombreuses expositions, conférences, projections, lectures, spectacles, présentations de livres...
Parmi les plus récentes l’exposition sur les réfugiés climatiques, le traitement des génocides dans la bande dessinée, la jeunesse de la dispora tibétaine en exil etc....

Jean-michel Bochaton, vice-président de "Valence Agglomération Sud Rhone-Alpes" en charge de la culture a pris la parole à cette occasion. L’élu de Portes-Lès-Valence indiqua notament : "Tout d’abord, après la belle expo du CPA sur la diaspora tibétaine qui s’est terminée en septembre, je veux saluer le travail formidable de toute l’équipe du CPA sous l’impulsion de Laure Piaton, sa directrice.
Au passage, je tiens a saluer Christelle Roveda qui a rejoint la petite équipe du CPA. La création de ce poste était devenu nécessaire pour assumer la progression et le succès des initiatives du CPA.
Tout a l’heure, Laure m’indiquait que l’on pouvait comptabiliser une progression de + 40% des entrées sur un an, ce qui confirme que cet équipement est apprécié et sans doute plus visible dans le paysage culturel et mémoriel.

De plus, je tiens a souligner le succès des 3 soirées musicales thématiques dans la cour du CPA qui ont été très appréciées. Enfin je tiens à dire, comme élu en charge de la culture, ma satisfaction de voir le CPA envisager pour 2012 de tisser des partenariats sous des formes diverses en direction du territoire de nos 11 communes de l’Agglo et d’afficher la volonté de construire avec le maximum de partenaires des initiatives ouvertes.

Nous voici là, ce soir, pour acceuillir l’exposition "Open Space", les nouvelles frontieres de l’Europe.
Pour la partie photograhique de l’expo, nous aurons la possibilité de découvrir les séries photos de Nicolas Fussler et de Valerio Vincenzo, deux artistes membres d’un collectif de photographes mobilisés sur ce projet par l’association "Les yeux de la Terre" animée par Catherine Baduel, Chef de projet ici présente aussi à nos côtés.

En 2015, les accords de Schengen auront 30 ans . Le projet "Open Space", s’inscrit dans cet anniversaire.

L’objectif de Schengen était la libre circulation des hommes, des marchandises et des capitaux. Si l’expo photos nous montre ces frontières intérieures européennes désaffectées, ouvrant des espaces nouveaux aux ressortissants européens, il sera interressant de s’interroger sur le bilan de la mondialisation qui voit s’échanger et circuler capitaux et marchandises sur toute la planète mais voit aussi ces barques surchargées arraisonnées par des patrouilleurs en méditerranée, sur ces vagues migratoires butant sur les frontieres archi verrouillées à la périphéries de l’espace Schengen.

Y a-t-il un "Open Space" , un espace ouvert, pour tout le monde ? Lorsque l’on voit ces roms pourchassés, expulsés, refoulés alors qu’ils sont dans l’espace européen ?

Les cartes illustrant les nouvelles frontieres de l’Europe présentées par Philippe Rekacewicz, qui n’a pu être des nôtres ce soir, sont là pour attester que ce qui matérialise une frontière est en perpétuel mouvement depuis la nuit des temps et encore et toujours aujourd’hui , à l’est européen.

L’originalité de ces cartes, dont 4 ont été dessinées exprès pour cette expo , c’est d’attirer notre attention sur les frontieres visibles et invisibles.

Par exemple cette carte sur les richesses entre Nord et Sud. Ou cette autre carte faisant le lien entre pays de destinations touristiques et pays pourvoyeurs de migrants....

Enfin, avant de conclure et de visiter l’expo avec les artistes photographes présents ce soir, je crois que la vertu de cette expo est aussi de contribuer à nous interroger.
Et si le meilleur "Open Space" ne devait pas s’opérer dans nos têtes et nos esprits ? Non l’Autre, l’Etranger, le Migrant, le voisin habitant de l’autre coté de la frontière ne sont pas des menaces. Il y a encore à faire tomber de nombreuses frontières dans nos têtes.
Plus que jamais, l’actualité nous y invite, il y a urgence à considérer chaque habitant de la planète comptant pour un dans la destinée collective à laquelle nous participons tous".
L"exposition "Open Space", les nouvelles frontières de l’Europe est ouverte jusqu’en Février 2012.

Pour en savoir plus :
- cliquez sur la page d’accueil du CPA : www.patrimoinearmenien.org

- cliquez sur le dossier de presse "Open Space" : http://www.patrimoinearmenien.org/basededonnees/pressedossier/dossier_22.pdf

Jean Michel BOCHATON