Polémique des manuels scolaires 
une nouvelle attaque contre la laïcité

jeudi 15 septembre 2011
par  PCF Drôme

Prolongeant une demande de l’Église, 80 députés de droite, pour beaucoup membres de la droite populaire, ont voulu censurer des manuels de sciences de la vie et de la terre, ces derniers faisant apparaître la question du genre comme dépendant tout autant de facteurs biologiques que de facteurs culturels .

Jean Marc Coppola,Vice-président de la Région PACA délégué aux lycées, patrimoine et investissements régionaux, Conseiller municipal de Marseille, réagit :

"La Région PACA est une fois de plus déshonorée par une campagne rétrograde menée par des députés UMP. Richard Mallié (13) et Lionnel Luca (06), avec la bénédiction de Jean-François Copé, ont pris la tête d’une croisade réactionnaire pour le retrait de manuels scolaires de Sciences et vie de la terre (SVT) évoquant la construction de l’identité sexuelle.

Je suis au regret d’informer les amis de Thierry Mariani que nous ne sommes plus au Moyen-Âge. Et les réalités sociales du 21ème siècle ne s’apprennent pas dans la Bible.

Car c’est bien sous l’influence de la direction de l’enseignement catholique que ces parlementaires, eux-mêmes inspirés par les thèses catholiques les plus intégristes, ont tenté de mettre la pression sur le ministère de l’Education nationale.

S’il revient à l’Etat de rédiger les programmes scolaires, il n’est pas habilité à intervenir dans les choix éditoriaux des éditeurs. L’Etat doit en revanche se montrer un garant irréprochable de la laïcité. Or depuis l’arrivée au pouvoir d’une droite néoconservatrice, ce principe essentiel de notre République est régulièrement entravé.

Le parti au pouvoir est décidément plus enclin aux libertés des marchés financiers qu’à celles des individus. A quand une proposition de loi pour remettre au goût du jour les autodafés ?"


Patrick LABAUNE, député de la Drôme vient de rejoindre les 80 députés UMP cosignataires du courrier adressé à Luc Chatel qui demande le retrait du manuel de SVT.