Sans Papiers : quelle politique d’hospitalité ?

mardi 19 juillet 2011
par  NB

Une famille d’Hauteville dans l’Ain, en attente de régularisation, est sortie du centre de rétention , mais elle se retrouve maintenant à la rue, le foyer qui l’hébergeait ne veut plus de cette famille, que va-t-elle devenir ? Vont-ils coucher dans un champs, sous les ponts c’est la question qu’ont posée les militants RESF de l’Ain au Préfet, qui a répondu qu’il n’avait pas de réponse !

La CIMADE de Valence fait circuler un mail, pour dénoncer ces faits, « indignes de notre pays », dans lequel elle écrit notamment :
« transmettez autour de vous ces informations, il faut que ça se sache.
Tous les jours des difficultés incommensurables, comme celle-ci, se renouvellent, voire s’amplifient.
Les situations et lieux d’hébergement sont de plus en plus problématiques !
Les préfectures ne font que bien peu de choses…
Après leurs parents, les enfants deviennent aussi, maintenant, une marchandise.
Ceux-ci sont amenés à se cacher car ils n’ont plus d’autres solutions.
Durant des périodes d’histoire, passées, douloureuses, notre gouvernement a déjà eu de telles positions.
Aujourd’hui encore notre république applique la loi stricto sensu en cette veille d’élection présidentielle.
Les migrants, les demandeurs d’asile ne sont, aujourd’hui, plus que des numéros tant pour nos préfectures que pour notre gouvernement.
Quelle est aujourd’hui notre politique d’hospitalité ? » 

La cimade propose d’inventer une politique d’hospitalité , le document peut être consulté à l’adresse ci-dessous
http://www.lacimade.org/uploads/File/Inventer_une_politique_d-hospitalite_La-Cimade.pdf

Pour contacter la Cimade
http://www.cimade.org/regions/rhone-alpes

NB