Les agents de Pôle emploi CREST en grève 

vendredi 20 mai 2011
par  Les Allobroges de la Drôme

Avec le syndicat CGT Pôle emploi 26/07, les agents de Pôle emploi à Crest, en grève le 17 mai ont reconduit le mouvement le 18 mai ...

Pour alerter sur le manque criant d’effectifs de notre agence depuis 1 an, 1/3 du personnel est non remplacé : 470 demandeurs d’emploi par conseiller ; seulement 5 conseillers chargés du traitement des dossiers indemnisation

Pour dénoncer la dégradation du service rendu aux demandeurs d’emploi et aux entreprises : travail dans l’urgence, des possibilités de rendez-vous trop restreintes pour répondre aux besoins des usagers…

Pour déplorer le manque de moyens entrainant des retards excessifs sur le traitement des dossiers indemnisation et l’impossibilité pour les demandeurs d’emploi d’avoir une réponse sur place.

Car depuis et malgré la visite du CHST (Comité d’Hygiène et de Sécurité) en novembre 2010 et les remontées mensuelles aux réunions des délégués du personnel, aucune solution durable n’a pu être apportée, hormis le renfort ponctuel d’agents d’autres sites de Drôme-Ardèche, ce qui ne résout pas le problème à long terme et nous met de plus en plus en porte à faux avec les agences concernées.

Comme dans beaucoup d’unités Pôle emploi, la souffrance au travail liée à la fusion et au manque de moyens associés à la mise place de Pôle emploi, a entrainé pour l’agence de CREST une dégradation des conditions de travail qui se ressent au quotidien : nombre d’arrêts maladie en hausse, stress, risques psychosociaux, risques d’agressions, abandon de formations, service aux entreprises appauvri.

 Les agents de Pole emploi revendiquent :
- Le remplacement des agents en arrêt maladie, en délégation syndicale, en formation longue, en disponibilité…
- Un renfort pérenne immédiat à savoir 7 équivalents temps plein, notre écart par rapport au calcul charges et moyens de la DR.
- Un renfort spécifique au PAGM où un seul agent titulaire en temps partiel doit former et encadrer 2 CAE.
- Un appui à l’ELD et la rapide prise en compte des besoins de formation inhérents à ce type de poste.
- Du temps identifié pour gérer la masse d’informations nouvelles à s’approprier et la masse de courriels à traiter.
- La clarification du rôle actuel et futur des agents ayant développé la double compétence et plus largement la demande d’un réel tutorat pour ces derniers ainsi que pour les nouveaux entrants.
Un planning plus stable et d’avantage équilibré.
Des réunions techniques régulières spécifiques aux évolutions des métiers respectifs : indemnisation/intermédiation
- La remise en place d’un double accueil avec la possibilité de prise de RDV auprès d’un responsable de l’ELD
- L’instauration d’une plage dédiée à un service programmé indemnisation
- La clarification des procédures sur tous les postes de travail et sur les fiches de poste pour une meilleure organisation dans le travail
- L’amélioration de la qualité et des modalités de la communication interne. »

Devant le refus de la prise en compte de l’ensemble de leurs requêtes, les agents Pôle emploi CREST ont donc décidé de poursuivre cette grève pour défendre les conditions de travail et le droit des usagers à disposer d’un service de qualité qui corresponde à leurs attentes.