Les 7èmes Rencontres nationales du transport régional

mardi 26 avril 2011
par   ADECR Drôme

Mercredi 4 mai de 9h00 à 17h00 - Centre international des Congrès "Vinci" - 26, boulevard Heurteloup 37000 TOURS 

L’organisation des transports publics, décisive pour l’aménagement et le développement durable de nos territoires, interpelle sur la capacité de la puissance publique à répondre aux besoins de mobilité et de protection de l’environnement. Le transport régional est au cœur de cet enjeu majeur de société. Les Régions ont apporté la preuve de l’efficacité de ce service public et ont contribué au développement de l’intermodalité en partenariat avec les autres transports publics.

Cette année, ces « Rencontres de Tours » s’articuleront autour de deux ateliers :

ATELIER N°1 : « Dix ans après, un transfert de compétences réussi. Quel avenir ? »
En 2001, les Régions mettent en œuvre la loi SRU en devenant les autorités organisatrices du transport régional.
En une décennie, elles en ont fait un service public incontournable pour mieux répondre aux besoins de déplacement des populations, structurant pour l’aménagement du territoire. en partenariat avec les Départements, les Villes, les Communautés de Communes et d’Agglomération.
Après la réforme des collectivités territoriales et de leur financement, la mise en œuvre du règlement OSP, la publication prochaine du livre blanc sur les transports et la refonte des premiers paquets de règlements ferroviaire, quel est l’avenir du transport régional ?

Avec notamment comme intervenants : Jacques Auxiette, président de la Région Pays de la Loire, président de la commission « transports et infrastructures » de l’Association des Régions de France ; Patrick Le Hyaric, député européen ; Jean-Michel Bodin, vice-président de la Région Centre, président des Rencontres de Tours ; Gilbert Garrel, secrétaire général de la Fédération CGT des cheminots…

ATELIER N°2 : « Développement du transport régional et perspective pour l’industrie ferroviaire française ? »
Les Régions ont massivement investi dans le renouvellement du parc de matériel roulant et elles continuent à le faire, ce qui donne aux constructeurs de la visibilité pour les années à venir.
Par ailleurs, pour atteindre les objectifs en matière de réduction des gaz à effet de serre dans les transports, le mode ferroviaire devrait être appelé à croitre. Pour autant cette filière industrielle sur le territoire national rencontre des difficultés, notamment le tissu économique des PME-PMI qui constitue un enjeu pour l’emploi dans les territoires.

Avec notamment comme intervenants : Alain Bocquet, député du Nord, président de la commission d’enquête sur l’industrie ferroviaire ; Yanick Paternotte, député du Val d’Oise, rapporteur de cette commission ; Pierre Mathieu, vice-président du GART ; Jean Bergé, directeur de Bombardier France ; Hubert Peugeot, directeur d’Alstom ; Bernard Devert, membre du bureau de la fédération CGT de la métallurgie…

Ces rencontres se tiennent dans le cadre d’une formation CIDEFE (formation ouverte aux élus et aux non élus ) - voir sur le site http://www.elunet.org/spip.php?article17483 pour inscription