action "retraites"innovante ...à CREST

mercredi 27 octobre 2010
par  Pierre NICOLAS

3 discours à l’occasion

RUE DU BONIMENTEUR

Ici vit l’un des personnages les plus illustres du 21ème siècle.
Bavard il l’est : son ouvrage de 160 pages sera une référence pour les générations futures. Grand moralisateur, il s’y présente comme le futur grand dirigeant éclairé.

Baratineur il l’est : 160 pages vides de sens, c’est un véritable exploit.

Charlatan il l’est : nous faire prendre des vessies pour des lanternes, nous asséner que le système des retraites par capitalisation est meilleur que le système par répartition relève de l’honnêteté intellectuelle la plus audacieuse.

Flatteur il l’est : il se dépense et dépense sans compter pour s’assurer un clientélisme sans faille.

Jacasse il l’est : il palabre, il babille, il cause dès que les médias lui tendent leurs micros.

Phraseur il l’est : il parle d’une manière vide, ses arguments se limitant à ceux du Médef.

Alors pourquoi tout ceci ?
Bavard, baratineur, charlatan, flatteur, jacasse, phraseur sont des synonymes de bonimenteur.
C’est pourquoi, à l’unanimité, nous avons décidé de débâptiser la rue de l’Hôtel de ville et de la rebâptiser « rue du Bonimenteur ».

PLACE DES FOSSOYEURS

Le métier de fossoyeur est un beau métier. Le fossoyeur est chargé de creuser les tombes pour y enfouir les défunts ou bien de disperser les cendres des défunts au jardin du souvenir.
Les fossoyeurs les plus compétents, les plus professionnels se trouvent essentiellement à l’assemblée nationale. En effet, avec beaucoup de zèle, ils enfouissent méthodiquement un à un, tous les acquis sociaux que nous avons hérités du Conseil National de la Résistance.
Regardez-les travailler avec ardeur, ils sont même prêts à cogner sur tous ceux qui oseraient se mettre en travers de leur chemin. Comme ils sont beaux lorsqu’ils appuient sur le bouton du voisin absent afin d’enfouir encore plus vite nos acquis sociaux ! Comme ils sont admirables lorsqu’ils dispersent les cendres de toutes les vies qu’ils précarisent et jettent au chômage !
Avec de tels professionnels, le Médef qui est la société qui les emploie n’a rien à craindre de l’avenir, à moins qu’ils ne se retrouvent à leur tour un jour prochain au chômage.
Et c’est pourquoi nous avons décidé à l’unanimité de débâptiser la rue Paul Pons et de la rebâptiser « Place des Fossoyeurs »

CARREFOUR DU RACKET

Les banques et les assurances ont été créées pour nous donner du bonheur. Elles retirent un profit non de la vente de marchandises, mais du prêt de capitaux qu’elles ont accumulés. Explication : nous travaillons, et nous leur donnons notre argent afin qu’elles puissent faire beaucoup de profit qu’elles redistribueront, pas à nous bien sur, mais aux Messieurs très riches qui ont décidé de régir le monde à notre place, car nous sommes trop bêtes pour prendre de telles responsabilités. En plus de cela, les banques ont décidé pour que nous soyons encore plus heureux de nous racketter en nous faisant payer très cher la possibilité d’être clients. C’est difficile à comprendre parce que nous pensions que ce serait plutôt le contraire puisque c’est nous qui amenions l’argent. Vous voyez bien que nous sommes trop bête pour gouverner le monde, tout cela est très compliqué ! Par ailleurs, pour accroitre encore plus notre bonheur et nous racketter un peu plus, les banques et les assurances ont décidé de nous vendre des fonds de pension qu’elles nous resservirons lorsque nous serons à la retraire, enfin peut-être, si ces fonds de pension existent toujours. Les banque et les assurances appellent cela le système par capitalisation et font d’une pierre deux coups car le système par répartition n’existera plus.
Alors nous sommes heureux que les banques et les assurances pensent à notre bonheur et qu’elles nous rackettent.
C’est pourquoi nous avons décidé à l’unanimité de bâptiser ce carrefour « carrefour du racket et de la capitalisation »


Brèves

10 octobre - Le pape FRANCOIS en tonton fligueur du droit des femmes à l’IVG

Interrompre une grossesse, c’est comme éliminer quelqu’un. Est-il juste d’avoir recours à un tueur (...)

29 août - Nicolas Hulot ne croit plus à la fable écolo de Macron

Lire ICI

10 juillet - Tsipras ou not Tsipras ?

Mélenchon : "Tsipras est l’une des figures les plus minables de la vie politique européenne" (...)

13 juin - Le naufrage de l’Europe forteresse

Edito de l’HUMA du 13 mai . Lire ici

12 juin - Réfugiés / Aquarius

Réfugiés/Aquarius : "Face à la dérive italienne, l’UE au pied du mur" (Ian Brossat - PCF)
Par la (...)

9 juin - ITALIE de tous les dangers

lire ici

27 mai - 3 mois de plus pour SALAH HAMOURI ?

lire ici

22 mai - Budget WAUQUIEZ retoqué

Le tribunal administratif de Lyon a annulé une délibération d’avril 2016, qui allouait notamment (...)

19 mai - JF TEALDI sur le service public de TV

Pour faire 3 heures de diffusion en direct sur le mariage d’un sous prince d’Angleterre, le (...)

16 mai - La fille du minstre Ambroise CROIZAT est décédée

Liliane Caillaud-Croizat est décédée. Jeune enfant pendant l’Occupation et la répression des (...)

15 mai - Compteur linky / réseau intelligent et ENR

Amar Bellal de la revue Progressistes
J’observe la quasi hystérie autour des compteurs Linky. Ce (...)

13 mai - Pas de TV pour le PCF. La censure.

Le PCF interdit d’Émission Politique sur France 2, ça suffit !
Le 17 mai, l’Émission Politique de (...)