Fermetures des usines Lejaby
D’autres solutions sont possibles

lundi 27 septembre 2010
par  PCF Drôme

Christiane Puthod, Vice-présidente déléguée à l’emploi, au dialogue et à l’innovation sociale, aux Contrats Territoriaux Emploi Formation, élue PCF du Front de Gauche à la région Rhone alpes,

est allée à la rencontre des salariées de Lejaby le 20 Septembre à Rillieux afin de les assurer une nouvelle fois de son soutien.

Depuis l’annonce de fermeture des ateliers par la direction en avril dernier, le groupe Front de Gauche a obtenu de la Région l’adoption d’un vœu demandant au préfet de réunir une table ronde avec l’ensemble des acteurs concernés (direction, salariés, représentants du personnel, syndicats, Etat, collectivités territoriales, élu(e)s locaux et nationaux) afin d’ étudier les différentes solutions alternatives à la fermeture des 3 sites établies par les salariées.

Un vœu demandant également de travailler au maintien de l’activité de l’entreprise qui présente une activité viable avec des résultats excédentaires et sans endettement dans le but d’éviter la suppression d’un tiers de ses effectifs au profit d’une délocalisation.

Partageant l’exaspération des salariées, Christiane Puthod s’est engagée à solliciter de nouveau le préfet pour la tenue de la table ronde dans les meilleurs délais. Elle s’est également engagée à s’adresser au groupe Palmer, détenteur de la marque Lejaby, afin qu’il prenne ses responsabilités dans un contexte où les experts économiques ont fait la démonstration que Lejaby fonctionne bien et qu’il faudrait davantage d’investissement pour redresser la marque et éviter ainsi les 197 licenciements programmés.