Portes-lès-Valence
20 logements HLM rénovés à la résidence « Eluard »

vendredi 11 juin 2010
par  MD

La ville de Portes les Valence a toujours fait le choix affirmé en faveur de la mixité sociale et du logement pour tous.
Cette démarche a connu une « pause » lors du seul mandat municipal de la droite où celle-ci à mis en œuvre une politique immobilière avec des constructions de logements « grand standing » dans le secret espoir de modifier la sociologie portoise en espérant de bénéfiques retours électoraux qui n’ont pas été au rendez-vous…

Lors des dernières municipales, la démarche de la liste de gauche conduite par Pierre Trapier a été, au contraire, de porter une attention aux familles vivant dans le logement social.

Portes-lès-Valence détient le deuxième parc HLM drômois avec plus de 750 logements HLM de Drôme Aménagement Habitat (DAH), l’office HLM départemental du Conseil général de la Drôme.

En deux ans de gestion, la municipalité de Portes-lès-Valence conduite par Pierre Trapier a renoué le contact avec DAH. L’adjointe au logement, Jocelyne Courriol multiplie les réunions avec DAH et a entrepris un rythme de visites régulières au porte à porte dans les porches des logements sociaux, pour être à l’écoute des locataires. Jocelyne rappelle souvent à ses interlocuteurs que la commune de Portes-lès-Valence est la seule ville de l’agglomération, avec Valence, à assumer les 20% de logements sociaux imposés par la loi SRU (près de 26% pour être précis).

Dernièrement, les élus, Pierre Trapier, Jocelyne Courriol, Nicole Roussier, Huguette Helly, Raymond Rinaldi et Jean Michel Bochaton inauguraient en présence de Jean Luc Vincent président de DAH et des habitants, les travaux d’amélioration de la résidence « Paul Eluard » au nord de Portes-lès-Valence.

Rachetée à Sud Habitat par Drôme Aménagement Habitat , la résidence Eluard a bénéficié d’une importante rénovation : réfection des alentours, fermeture de locaux poubelles, mise en place d’un borne amovible pour empêcher les véhicules de stationner devant les entrées, mise en place de porte sécurisée, réfection complète des deux montées d’escaliers.

Le montant des travaux de rénovation se montent à 185.000 euros et le loyer ne sera pas augmenté ( F3 : 375,81€ /mois, F4 : 424.72€/mois).

Lors du discours de cette inauguration, Pierre Trapier s’est félicité de l’amélioration du partenariat avec le Conseil général. Il a rappelé que la ville de Portes a acheté des terrains, rue Ferry, pour permettre en 2011/2012 que Drôme Aménagement Habitat, construise un programme de 60 logements mixant du collectif et du pavillonnaire. Ce programme dit « de cœur de village » sera équipé pour accueillir aussi des personnes en perte d’autonomie en proximité des services et des commerces.

Enfin Pierre Trapier a souligné le caractère injuste de la politique du gouvernement qui supprime les aides au logement social, qui privilégie les aides fiscales aux propriétaires, qui ne soutient pas les communes qui veulent mixer leur population et qui n’agit pas pour faire respecter ses propres lois, notamment la loi SRU.

On le voit, la municipalité de Portes-lès-Valence est mobilisée pour le droit au logement pour tous.

M.D.