RHODIA Si la chimie n’existait pas, il faudrait l’inventer

mardi 30 mars 2010
par  PCF Drôme

Les salariés de Rhodia sont en grève. La direction du site a décidé une réorganisation de la production : là où il y avait deux emplois, il n’y en aura plus qu’un, voire là où il y en avait trois, il n’y en aura plus qu’un aussi !!
Est-ce que Rhodia Valence va mal ? Non, pas du tout, le matelas financier de cette entreprise n’a jamais été aussi conséquent : des milliards d’euros.

Alors pourquoi procéder à cette « surexploitation » des sala­
riés ? (5 accidents du travail depuis le but de l’année). Sans doute comme disait Monsieur Guizot, un ancêtre de notre Nicolas Sarkozy : « bourgeois enrichissez-vous ! »

A l’issue d’une réunion avec la direction, des salariés évoquaient à leur façon, à la sortie de l’entreprise, le mode de fonctionnement de la direction locale : « on dirait LCI, c’était message en boucle » « Il faut durcir le mouvement bloquer les accès »

Leur lutte continue et a besoin de notre soutien. Les salariés s’inquiètent également du soutien du président de la Ré­gion qui a déclaré des lundi qu’il défendra l’emploi ’" Au boulot Jean Jack !!

Jean Paul STEF