Le 15 Mars fin de la trêve hivernale
les expulsions vont reprendre !

vendredi 12 mars 2010
par  PCF Drôme

La crise du logement est bien antérieure à la crise économique. Amplifiée, elle fragilise encore plus de nombreux salariés qui basculent dans la précarité. Les personnes qui se trouvaient dans une situation de mal-logement avant la crise sont rendues encore plus vulnérables.

Le surendettement, l’explosion du coût de l’énergie, la perte de son emploi, l’augmentation des loyers... accroissent les difficultés à se maintenir dans un logement et poussent les personnes aux portes de leurs habitations. C’est ensuite que viennent les expulsions locatives et, en dernier recours la recherche de solutions précaires ou la rue.
La trêve hivernale qui « interdit » les expulsions prend fin le 13 mars. Les pouvoirs publiques restent silencieux face à la crise du logement alors que des solutions existent.

Le parti communiste propose :

La suppression de toute aide aux communes qui ne respectent pas la loi SRU : Plus de subvention aux ghettos de riches !

Mobiliser des moyens exceptionnels pour accroître une offre de logements diversifiés. Soutenir la création de 600 000 logements publics à des loyers accessibles dans les cinq ans et augmenter le nombre d’hébergements.

Assurer un financement de haut niveau, par une meilleure répartition des richesses, et pour commencer créer un pôle public financier et foncier, mutualiser les crédits d’État, notamment les fonds issus de la collecte du livret A : cela représente plus de 150 milliards d’euros, qui sont aujourd’hui largement détournés vers des circuits spéculatifs. Il est nécessaire de revaloriser la participation des employeurs, pour retrouver le taux du « 1% logement ». Enfin, il faut décourager la spéculation immobilière, en taxant les plus values.

Établir un programme de rénovation thermique aux normes environnementales des logements publics pour préserver la planète et réaliser des économies sur les charges.

 Créer une véritable sécurité sociale du logement, qui assure le droit à disposer d’un toit tout au long de la vie, de l’enfance au troisième âge. Il s’agit également d’interdire les expulsions pour cause de difficultés économiques et sociales et d’accompagner les familles en difficulté d’une aide nécessaire au maintien dans le logement. D’une façon générale, les aides au logement doivent être revalorisées. L’augmentation des loyers est encadrée tant dans le parc privé que public. Dans un premier temps, elle est gelée. Les Offices HLM perçoivent une compensation.


La confédération nationale du logement (CNL) organise une semaine du refus des expulsions du 6 au 13 mars
et appelle à une manifestation à Paris le samedi 13 mars à 15h
Cliquez sur le lien ci-dessous
http://www.lacnl.com/

La CNL dans la Drôme
Maison des Sociétés - Bureau 303Rue Saint Jean 26000 Valence
Tél. et fax : 04 75 56 68 04
E-mail : cnl.26@wanadoo.fr