La pollution L.Q.R. s’étend !

mardi 23 février 2010
par  Pierre NICOLAS

la "Lingua Quintae Respublicae" (LQR) travaille chaque jour dans les journaux, les supermarchés, les transports en commun, les « 20 heures » des grandes chaînes, à la domestication des esprits.

Comme par imprégnation lente, la langue du néolibéralisme s’installe : plus elle est parlée, et plus ce qu’elle promeut se produit dans la réalité.

Créée et diffusée par les publicitaires et les économistes, reprise par les politiciens, la LQR est devenue l’une des armes les plus efficaces du maintien de l’ordre.

lire LQR, La propagande du quotidien, Éric Hazan

voir aussi http://chevaliersduguet.free.fr


La L.Q.R s’enrichit tous les jours !

Maintenant, la vidéo surveillance devient vidéo protection

Le thème de l’insécurité a toujours été un cheval de bataille de la droite en cas d’élections.
C’est étonnant car comme l’UMP est au pouvoir depuis huit ans, on s’étonne que personne ne leur fasse remarquer qu’ils sont responsables des mauvais résultats en la matière.
Cette année, c’est reparti : Valérie Pécresse trouve Huchon trop laxiste en matière de sécurité.
Les violences dans les établissements scolaires, c’est de sa faute !
Le nouveau dada, c’est la vidéo protection. On va multiplier le nombre de caméras de surveillance dans nos villes...à l’entrée des écoles ....

Mais il y a quelques réticences car les élus ne sont pas d’accord si ce sont les municipalités qui payent, surtout si dans le même temps, on diminue le nombre de policiers.

Posez bien la question à vos élus ...et ne vous réjouissez pas trop vite "anti-videophobe" s’ils vous disent qu’ils sont "contre la vidéo-surveillance ( il est important de continuer à employer l’expression !) ...ils sont seulement contre des frais supplémentaires pour leur ville !

La question qui se pose : « Est-ce efficace ? »

20 millions d’euros, il faut encore que ça marche. Un article du Figaro annonce qu’une étude faite sur plusieurs villes prouverait qu’il y a deux fois moins d’agressions avec un système de vidéosurveillance.

Ce rapport ne fait pas l’unanimité comme le montre un article du Monde.

http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2009/03/23/videosurveillance-un-rapport-biaise/

Certains vont même jusqu’à prétendre que c’est le contraire et que l’Angleterre où l’on a beaucoup compté sur ce système est en train de faire marche-arrière.

C’est donc loin d’être évident, mais comme on sait que l’électorat de l’UMP se situe dans les tranches d’âge plus élevées et que ces électeurs sont très sensibles aux problèmes de sécurité, on comprend que le gouvernement insiste sur ce sujet.

On pourrait penser que c’est un peu éculé, mais ça marche encore ! .....Sauf bien sûr pour les citoyens , les journalistes et les élus qui continueront à dénoncer la vidéo-surveillance pendant que certains adeptes de la LQR vont nous vanter une vidéo-( soi disante) protection.

Pour les premiers , il est avant tout question de respecter la liberté de circuler dans NOTRE espace public . Pour les seconds , il est surtout question de ramasser des voix d’électeurs ....!

PrNIC ( PrNICO (at) aol.com )