TER : Un réseau express valentinois ?

mardi 2 février 2010
par  PCF Drôme

Le bulletin d’information des cheminots CGT sur les TER de la Région de Lyon formule la construction d’un Réseau Express Valentinois pour sortir du tout routier comme celui qui se dessine sur l’agglomération lyonnaise.

Les cheminots CGT observent qu’une quinzaine de milliers d’habitants situés dans les 10km autour de Portes-Lès-Valence se déplaçant vers Valence. Ils jugent donc utile de rouvrir la gare de Portes les Valence.

Constatant que d’autres régions ont mis en place des TER qui roulent à 200km à l’heure et que la ligne Valence-Montélimar-Avignon-Marseille est équipée pour la pratique d’une telle vitesse, les cheminots CGT revendiquent un TER 200 sur cette ligne.

En troisième lieu, les cheminots CGT proposent pour mailler correctement le tissu urbain valentinois et permettre une bonne répartition géographique des dessertes ferroviaires, la réouverture des gares d’Etoile, de Saulce, de La Coucourde et de Chateauneuf du Rhône. Vers le nord, Vienne et Lyon, la réouverture de La Roche de Glun, de Serve et Andancette , vers l’Est et Grenoble la réouverture de St Marcel les Valence.

Avec des trains périurbains cadencés, l’usager du bassin valentinois pourra se déplacer correctement en utilisant les transports collectifs ferroviaires, concluent les cheminots CGT.

Paul GOYARD